Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

'Ma rue couche-toi là' le nouveau défi de la réalisatrice Léa Zilber à découvrir tous les dimanches soirs sur la Une à 20h20 !

La réalisatrice Léa Zilber était notre invitée dans le 8/9 pour la présentation du  premier numéro de Ma rue couche-toi là.

Ma rue couche-toi là est une série de trois documentaires que vous retrouverez tous les dimanches soirs sur la Une à 20h20.

Chaque documentaire raconte une rue et ses habitants (Liège et la rue Paradis, Ixelles et la rue de la Paix) .

Pour le 1er numéro, vous découvrirez les habitants de la rue de la Gaité à Binche.

Parmi eux, aux côtés de Sabine, Michel, Rose ou Vivi, il y a Jérémy.

Il tient rue de la Gaité un cabinet de curiosités après avoir été… employé de pompes funèbres.

Après "Strip-Tease" et "Tout ça ne nous rendra pas le Congo", une nouvelle série débarque avec un épisode binchois diffusé le 9 juin.

"Ma rue couche-toi là", c’est la nouvelle série documentaire qui débarque sur la Une ce mois de juin. Le concept ? Raconter la vie d’une rue à travers les petites histoires de ses habitants. Et pas n’importe quelle rue. Le choix s’est porté selon les quêtes humaines qu’elles évoquent. Paix, amour, paradis… Ou gaieté ! C’est ainsi que la célèbre rue de la Cité du Gille fera l’objet d’un épisode qui sera diffusé en prime time le 9 juin.

Aux manettes de ce nouveau projet, Léa Zilber et Marc Dacosse. Elle est journaliste et réalisatrice. Elle a fait ses débuts sur Arte et notamment décroché un prix Belfius. Lui est réalisateur à la RTBF depuis plus de 20 ans. Tous deux ont déjà décroché un Prix Circom. Tous deux ont officié pour l’excellente émission "Tout ça ne nous rendra pas le Congo"."La RTBF nous avait mis au défi de proposer un nouveau concept télévisuel"expliquent les deux auteurs. "Attachés au cinéma du réel, aux histoires et aux personnages inattendus, nous cherchions un concept qui nous permette de renouveler le format en proposant un dispositif différent. Léa a eu l’idée de prendre la rue comme contrainte simple et efficace, persuadée qu’une rue et ses habitants offrent un immense potentiel d’histoires."

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK