Le 8/9

Du lundi au vendredi de 08:00 à 09:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Les travailleurs pourront bientôt acheter des trottinettes avec leurs écochèques

Petit détour par la librairie avec Thibaut ROLAND qui épingle pour nous la Une de vos Quotidiens.

Le Soir"Les travailleurs pourront bientôt acheter des trottinettes avec leurs écochèques"

Dans les faits, certains commerces acceptent déjà le paiement par écochèques pour ces modes de transports.

Les travailleurs pourront acheter des trottinettes, des monoroues ou des hoverboards, qu’ils soient sans moteur ou pourvus d’un moteur électrique, avec leurs écochèques à partir du 1er septembre, a-t-on appris jeudi. Ainsi en a décidé le Conseil national du travail, qui réunit les partenaires sociaux.

La liste des produits et services pouvant être acquis avec des écochèques a été complétée à la suite de l’instauration du budget mobilité depuis le 1er mars dernier. La dimension de "mobilité douce" au sein de ce budget est importante et justifie cette modification, selon le Conseil national du travail.

Le budget mobilité permet aux travailleurs de répartir librement une somme d’argent sur divers moyens de transport, de manière à ce qu’ils atteignent leur lieu de travail de façon plus fluide, tout en respectant davantage l’environnement.

Dans les faits, certains commerces acceptent déjà le paiement par écochèques pour ces modes de transports.

Huffpost"' Roméo Elvis s'excuse pour ses propos blessants lors d'un freestyle en 20017"

Après de nombreuses insultes de la part d'auditeurs blessés par des paroles jugées homophobes et racistes, le rappeur belge s'excuse sur Instagram deux ans plus tard.

MUSIQUE - Roméo Elvis a publié ce jeudi 18 juillet sur son compte Instagram une lettre à ses followers, dans laquelle il présente des excuses.

Celles-ci font suite à ses paroles jugées homophobes et racistes lors d’un freestyle en 2017 dans “Planète Rap” (voir la vidéo plus bas), une émission de la radio Skyrock. Dans ce freestyle filmé, le rappeur belge semblait légitimer des mots comme “pédé” ou “négro” et avait terni son image. Il avait alors supprimé son compte Twitter après avoir reçu des insultes concernant ces expressions.“J’me fais mitrailler, j’ai trop mal géré mon image sur ton réseau pourri oiseau bleu de malheur”, avait-il écrit sur son compte. 

Ce jeudi, le rapper de 27 ans est revenu sur cet événement qui “lui pèse depuis trop longtemps” et a évoqué un quiproquo entre ses auditeurs et son intention de départ. “Ce jour-là, j’ai fait l’erreur de penser que c’était une évidence pour tout le monde, que ma voix n’avait pas de poids, que ce serait anecdotique...”, écrit le rappeur sur Instagram.

Il ajoute qu’il est conscient de son influence et partage un message pacifique avec ses fans afin d’éclaircir son objectif de départ: “Je veux propager un message positif, encourager les gens à être ou à devenir ce qu’ils sont et non pas créer des polémiques (...) Je suis l’ennemi du racisme, de l’homophobie et de l’intolérance comme toute personne censée sur cette foutue planète.”

Moustique"Croissance record du marché belge de la musique en 2019"

Chiffre d’affaires en hausse de 10%, streaming qui gagne des parts de marché, ventes de vinyles qui cartonnent. Le premier semestre 2019 est celui des bonnes nouvelles pour le secteur.

Alors que les festivals battent record de fréquentation sur record de fréquentation, l’industrie belge de la musique crie aussi victoire. La BEA (Belgian Entertainment Association qui représente les distributeurs et producteurs de musique en Belgique) annonce une croissance impressionnante des ventes de musique en Belgique pour le premier semestre. Sur la période de janvier à juin, une croissance de 10% a été enregistrée en 2019 par rapport à la même période l'an dernier, représentant 29,1 millions d'euros de chiffre d'affaires industriel.

Streaming payant de plus en plus populaire

Avec une forte croissance de 35% par rapport au premier semestre 2018, c'est surtout le streaming payant qui assure un beau montant total. Avec un chiffre d'affaires de 18 millions d'euros, le streaming représente désormais 62% du chiffre d'affaires total de la musique. En incluant le téléchargement de musique payant (downloading en chute libre), les ventes numériques du premier semestre représentent 20,6 millions d'euros, soit 71% du total.

Sud Presse" Fini les sardines, voici des chansons à texte"

Après 35 ans de télévision et une fin de l’histoire où il n’a pas mâché ses mots à son encontre, Patrick Sébastien revient sur un terrain inattendu : il enregistre un album de chansons à textes, très éloignés du Plus grand cabaret du monde !

 

Patrick Sébastien change de registre, encore une fois il veut convaincre ceux qui le détestent… 

Celui qui ne peut jamais se départir de sa grande gueule – ça fait partie de sa personnalité, quoi qu’il fasse – a donc fini l’écriture des 14 titr es qui composeront son album et il est en train de les enregistrer en ce moment même dans l’Hérault, à Sérignan.

Sa première formation,explique-t-il, ce sont les études de lettres. L’" image fiesta ", comme il l’appelle, il l’a " entretenue exprès ", mais il estime qu’on ne peut pas le résumer à ça !" J’écris tous les jours ", martèle Sébastien qui est de fait aussi l’auteur de plusieurs livres dont un roman policier qui avait été très apprécié peut-être parce qu’il l’avait signé d’un pseudonyme…" J’ai donc écrit tous les textes, certains il y a peu de temps, mais d’autres étaient dans mes tiroirs. Comme je suis mélodiste, j’ai aussi écrit la musique… Et bien sûr, j’ai surtout été très heureux de trouver une maison de disques qui y croyait, à ce projet… "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK