Le 6-8

Plus d'infos

Zéro déchet : 3 façons de réutiliser les épluchures d’oignon

Tout est bon dans l’oignon, même les épluchures ! Riches en fibres et en antioxydants, elles trouvent leur utilité en cuisine mais pas que… Oumaïma Kasmi fait le plein d’astuces antigaspi pour réutiliser intelligemment vos épluchures d’oignon dans Le 6/8.

1. En cuisine, comme source d’antioxydants

Les épluchures d’oignon contiennent des antioxydants, excellents pour notre santé. Ces derniers possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes reconnues scientifiquement et permettent de préserver la jeunesse de nos cellules et de notre peau.

Même si l’on retrouve des antioxydants tant dans les épluchures des oignons rouges que dans celles des blancs, ce sont chez les rouges qu’est présente la quercétine. Un pigment aussi présent dans les raisins rouges, dans certains thés, dans l’ail, ou encore dans le brocoli. Il s’agit d’un flavonoïde puissant, soit un pigment végétal de la famille des polyphénols reconnue pour ses vertus antioxydantes.

Autre avantage santé des épluchures d’oignon, leur teneur en fibres réputées pour être bénéfiques à notre microbiote. Il est recommandé d’en consommer 30g par jour, or la consommation moyenne du belge tourne autour de 19g nous informe Oumaïma qui vous livre ses astuces pour booster votre apport quotidien.

Deux utilisations des épluchures d’oignon en cuisine :

  • Pour agrémenter les soupes et les bouillons : il suffit de les retirer à la fin quand votre potage est prêt (avant de mixer). Cela va renforcer le goût et éventuellement amener de la couleur, en plus des bénéfices pour la santé.
  • Réduites en poudre en guise d’aromate ou farine : séchez-les au four sans dépasser les 100° pour conserver les antioxydants. Passez ensuite le tout au mixeur. Cette poudre obtenue se mélange à des herbes séchées dans des petits pots à épices fait maison, en guise d’aromates. Cette poudre est aussi excellente en farine dans les préparations de pains maison ou de la focaccia, mais aussi dans les préparations de pâte à tarte salée. Cet ajout va diminuer la quantité de farine de blé que vous auriez utilisée tout en amenant une part d’antioxydants et une petite saveur subtile. C’est aussi très bon dans une pâte à pizza maison.

A lire aussi : Les astuces pour ne pas pleurer en coupant des oignons (testées et approuvées)

2. Au jardin, comme engrais

Les épluchures d’oignons trouvent aussi leur utilité au jardin comme fongicide. Pour cela, il suffit de porter à ébullition 100g d’épluchures pour 1L d’eau froide. Une préparation à pulvériser 1 fois par semaine quand le temps est humide.

Selon notre experte, c’est également un super engrais naturel et antigaspi, facile à préparer : faites macérer 100g dans un 1L d’eau de pluie pendant 24h, et ensuite filtrez. Conservez cette macération dont vous allez à chaque fois prélever 10cl à ajouter à 1L d’eau de pluie pour pulvériser sur les plantations, une fois tous les 15 jours dans le but d’améliorer leur croissance.

1 images
© Getty Images

3. Dans vos ateliers DIY, comme teinture végétale

La teinture végétale est une chouette façon de redonner vie à de vieux tissus ou de faire un atelier "do-it-yourself" avec les enfants pour les sensibiliser au zéro déchet.

Les pelures d’oignons permettent d’obtenir une jolie couleur entre la rouille et le jaune ocre selon la couleur de la peau de l’oignon.

Mode d’emploi avec Oumaïma qui vous explique tout sur la teinture végétale à base de pelures de fruits et légumes.

Retrouvez la chronique d’Oumaïma Kasmi et bien d’autres dans Le 6-8, à suivre chaque jour de la semaine de 6h à 8h sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK