Le 6-8

Plus d'infos

Voyages initialement prévus en février : quelles conséquences suite aux nouvelles interdictions ?

Dans Le 6-8, Caroline Sury, chroniqueuse bons plans et économie, met le doigt sur les interdictions de voyages pendant tout ce mois de février et avertit des conséquences qui peuvent en découler. Focus.

Les voyages non-essentiels n’étant plus possibles depuis le 27 janvier et jusqu’au 1er mars prochain, Caroline Sury s’est penchée sur le sujet afin de répondre aux interrogations des personnes devant voyager au-delà de nos frontières dans le cadre professionnel ou ayant initialement prévu un voyage ce mois.

Le rôle des mutualités

En tant qu’affilié à une mutualité en Belgique, vous bénéficiez d’un service d’assistance urgence médicale à l’étranger à savoir, au sein de l’Union européenne, au Liechtenstein, en Norvège, en Islande ou encore en Suisse.

Si vous avez besoin d’assistance alors que vous êtes sur un sol étranger, c’est bel et bien votre mutualité qui vous prendra en charge en temps normal afin de vous aider et/ou de vous rapatrier. "C’est le service Mutas. C’est un service offert conjointement par les mutuelles, sauf les mutualités libres qui ont leur propre système et qui s’appelle Mediphone Assist", explique Caroline Sury.


►►► À lire aussi : Les bons plans pour économiser au mieux sur l’énergie et les télécoms


Cependant, puisque les voyages non-essentiels sont interdits, les mutualités ne pourront pas, dans ce cas, vous porter assistance. "Et ceci même pour un voyage professionnel qui peut donc être un voyage essentiel", avertit la chroniqueuse qui appelle à la vigilance. Il en va de même pour les mutualités libres.

Il vaut mieux le savoir parce que si vous partez quand même, que vous vous faites mal à l’étranger et que vous devez être rapatriés, il y a peu de chance que ça soit le cas

Quid des assureurs ?

Si la même question est posée à un assureur comme Europ Assistance, la réponse sera la même : les voyages non-essentiels ne sont pas couverts. Nuance, les voyages essentiels, eux, le sont.

Il est donc primordial de bien vérifier ce qu’il y a dans les contrats : "Surtout si vous avez un contrat Europ Assistance parce que les mutuelles ne vous couvriront pas, ça c’est certain". Europ Assistance est donc dans la mesure de vous rapatrier en cas de besoin, mais une condition s’impose : "si vous êtes atteint du COVID, on vous mettra en isolement sur place et ils interviendront d’une autre manière. On ne va pas venir vous chercher en avion avec le risque de contaminer d’autres personnes", mentionne Caroline.

Conditions de remboursement

Qu’en est-il si un voyage devait initialement se tenir en février ? Pour les voyages à forfait annulés, deux options se présentent :

  • Soit vous exigez un remboursement
  • Soit vous demandez de reporter le voyage à une date ultérieure

Si malgré le report, le voyage en question ne peut toujours pas avoir lieu, vous pouvez de nouveau demander un remboursement (auquel on est tenu de vous rembourser dans les 15 jours) ou vous pouvez demander un voucher/coupon.

"Attention, ce voucher n’a rien à voir avec les vouchers délivrés entre mars et juin 2020 car ceux-là étaient en quelque sorte garantis par l’Etat. Si votre voyagiste faisait faillite, vous étiez assurés de récupérer vos sous. Ici, il faut bien lire les conditions et voir si votre voyagiste est couvert par une assurance en cas de faillite", pointe la chroniqueuse.

Enfin, si vous aviez un coupon en votre possession et que vous décidez finalement de ne pas l’utiliser, vous avez jusqu’à un an après sa date d’émission pour manifester votre intention de ne pas l’utiliser et pour que l’on vous retourne l’argent. Dans ce cas précis, cela reste possible, mais le délai peut prendre 6 mois.

Pour plus de renseignements et précisions, rendez-vous sur le groupe Facebook "Les bons plans de Caro"

1 images
© Getty Images

Retrouvez les bons plans "économie" de Caroline Sury et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK