Le 6-8

Plus d'infos

Un parc animalier britannique déplace ses perroquets... car ils insultaient les visiteurs

Hugues Hamelynck est revenu sur les infos insolites et autres buzz sur le web dans Le 6-8 dont une sur un zoo britannique qui a récemment fait déménager plusieurs de ses perroquets car ceux-ci insultaient les visiteurs.

Il y a quelques semaines, le Lincolnshire Wildlife Centre créait le buzz avec Chico, un de ses perroquets qui chantait du Beyoncé. Aujourd'hui, ce parc animalier fait à nouveau parler de lui pour ses perroquets mais qui sont cette fois-ci bien moins distingués...

Des insultes apprises par un ancien maître

En effet, "ils insultaient les visiteurs et on a dû les faire déménager" note Hugues Hamelynck. Arrivés depuis le mois d'août, ces cinq perroquets gris d'Afrique qui portent le nom de Eric, Jade, Elsie, Tyson et Billy lançaient régulièrement des 'Fuck off' (NDLR : à traduire par 'va te faire...') aux visiteurs.

Donnés au parc par des anciens propriétaires, ils ont été placés ensemble à leur arrivée en quarantaine. Ils devaient rejoindre les 200 autres perroquets de ce refuge mais ont rapidement été remarqués par leur langage inapproprié selon CBS News. Il semblerait qu'un ancien maître ait trouvé amusant d'apprendre des insultes à son perroquet qui les a ensuite apprises à ses quatre compères.

"Ils ont, dans un laps de temps très court, littéralement commencé à s'insulter entre eux. 'Fuck off' était le plus courant. C'était devenu dingue, ils juraient tous. Nous étions un peu inquiets par rapport aux enfants" relate Steve Nichols, le directeur, à CNN qui se faisait aussi traiter dès qu'il les rencontrait. "Ils ont appris à jurer et à rire, si bien que lorsque l'un d'eux lance un juron, l’autre se met à rigoler".

Aucune plainte mais des craintes

D'après Steve Nichols, aucun visiteur ne s'est plaint de leurs insultes, leur langue trop bien pendue aurait même amusé le public : "C'est un peu de légèreté dans une année très difficile". L'équipe du Lincolnshire Wildlife Centre a toutefois préféré les transférer ailleurs et séparer les cinq énergumènes pour éviter toute provocation et protéger les jeunes oreilles.

Malgré cette mesure forte, le directeur craint un effet inverse, que l'ensemble de ses perroquets apprenne ces gros mots par l'un de ces cinq petits comiques et se mette à injurier chaque visiteur.

"Je ne sais pas comment on va se débrouiller s'ils apprennent des grossièretés aux autres et si je me retrouve avec 250 oiseaux en train de proférer des insultes".

Dans tous les cas, cette nouvelle aura donné, après Chico qui chante Beyoncé, un nouveau coup publicitaire à ce parc britannique, au point de vouloir s'y rendre et de se faire traiter de n'importe quel nom comme le capitaine Haddock et son perroquet ?

Plus de vidéos et infos insolites dans Le Journal du Web

D'autres informations insolites ont émaillé les réseaux sociaux comme une campagne publicitaire pour sensibiliser sur les personnes âgées en bâchant le dernier quart d'un escalier, l'Italie qui cherchait 100 goûteurs pour la coupe du monde de tiramisu, une application utilisée au marathon de Londres pour respecter la distance sociale entre les coureurs, une application pour jouer à la version vintage de Super Mario avec 35 joueurs et des pizzas de la paix au Viêt-Nam pour célébrer la journée de la paix de l'ONU.

Pour plus d'actualité geek et des vidéos buzz, rendez-vous avec Tom Salbeth à 7h20 et 7h40 dans Le 6-8 sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK