Le 6-8

Plus d'infos

Un nouvel album ambitieux pour Raphaël, Flo Delavega dans la lignée du duo Frero Delavega

La variété française est à l’honneur, entre ombre et lumière avec les nouveaux albums de Raphaël et de Flo Delavega analysés par Bruno Tummers dans Le 6-8.

Après s’être intéressé à Jérémy Frérot qui a sorti le 19 février son nouvel album solo, Bruno Tummers se penche sur le nouveau disque solaire de Flo Delavega, paru presque en même temps que celui de son ancien camarade des Fréro Delavega.

Le chroniqueur s’est d’abord penché sur un album plus introspectif, d’un nom bien connu de la variété française.

Raphaël poursuit dans l’expérimental, avec plusieurs duos

Vous l’avez découvert en 2003 avec son duo Sur ma route avec Jean-Louis Aubert puis en 2005 avec le single Caravane : il s’agit bien entendu de Raphaël"Il avait vendu près de 2 millions d’albums ce qui était quand même colossal. Plus personne ne vend cela à l’heure actuelle. Un artiste comme Calogero qui vend énormément d’albums n’en vend aujourd’hui que 200.000" observe Bruno Tummers.

Depuis cet énorme succès, Raphaël sort un album tous les trois ans environ mais se fond dans une mouvance plus expérimentale, à la manière d’Alain Bashung ou de Christophe "qui sont d’ailleurs ses modèles". "En chemin il a sans doute perdu le très grand public" constate ainsi Bruno.

Revenu depuis le 5 mars 2021 avec Haute Fidélité, il devrait poursuivre dans cette voie. On y trouve notamment le single Personne n’a rien vu. "La mélodie de ce nouveau single est assez efficace. On est dans des sonorités rock et électro, comme dans toutes les sonorités qui traversent cet album mais on est dans un texte très obscur" analyse le chroniqueur musical.

Norma Jean, un titre hommage à Christophe ponctue l’album et des duos avec des artistes de la nouvelle génération comme Pomme, ou Clara Luciani qui a été sa guitariste, ou Feu ! Chatterton parsèment ce disque.

4 images
© Guillaume Souvant / AFP

Un album pour la presse spécialisée, moins pour le grand public

Haute Fidélité est le genre d’enregistrement qui plaît aux critiques musicales. "D’ailleurs la presse est dithyrambique autour de celui-ci" glisse Bruno Tummers, estimant que si l’album est en effet intéressant musicalement, "on sent bien que depuis quelques années Raphaël n’est plus en recherche du tube très grand public".


►►► À lire aussi : La carrière de Daft Punk en cinq tubes emblématiques !


En résumé, "on n’est pas sur un album populaire. On est dans la lignée des derniers albums de Bashung ou de Christophe qui travaillaient vraiment les ambiances".

Flo Delavega rêveur pour toujours

Loin de l’expérimentation de Raphaël, on trouve Flo Delavega et son nouveau disque Rêveur Forever paru aussi le 5 mars. L’artiste français poursuit une carrière solo depuis la séparation en 2017 de son duo Fréro Delavega avec Jérémy Frérot. Lassé par la popularité du duo et de sa médiatisation, le chanteur et guitariste vit aujourd’hui de la permaculture dans la Forêt des Landes. Cette approche écologique se ressent dans la thématique de son nouvel album.

"C’est très sympathique, on sent bien que Flo Delavega sait faire des mélodies, c’est un album très printanier, qui apporte du soleil mais on est clairement dans le même univers que le duo. C’est d’ailleurs le même producteur qui produisait l’album des Fréro Delavega" analyse Bruno Tummers, plus convaincu par l’originalité de Jérémy Frérot.

Cette parution d’album presque conjointe n’était pourtant pas préméditée assure le chroniqueur, signalant que l’album de Flo Delavega était prévu en décembre mais a été postposé au vu de la situation sanitaire. Avec une sortie à quelques jours d’intervalle, "forcément la presse fait la comparaison".

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

4 images
© Bertrand Guay / AFP
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK