Le 6-8

Plus d'infos

Titeuf part en colonie de vacances et rencontre plein de nouveaux personnages dans un 17e tome

Les petits et grands l’attendaient avec impatience : le nouveau Titeuf est sorti. Mathieu Van Overstraeten, spécialiste BD, analyse ce dernier tome du célèbre pré-ado à la longue mèche blonde.

Créé il y a 25 ans par Zep, ce personnage reste un phénomène de la bande dessinée. Plus de 20 millions d’albums se sont écoulés à travers le monde, son histoire a été adaptée en dessin animé et on n’oublie pas le fameux Guide du zizi sexuel. On comprend bien qu’une nouvelle sortie suscite l’engouement chez les fans, petits comme grands !

Une histoire longue

Ce 17e tome s’intitule La grande aventure et sera d’ores et déjà "un peu différent" pointe Mathieu Van Overstraeten : il n’y aura pas de gags en une planche comme à l’accoutumée mais bien une histoire complète. Titeuf part en colonie de vacances au Bois des ours. Lui et son copain Manu ne sont pas très heureux d’aller dans cet endroit. Ils pensaient être inscrits à un camp de jeux vidéo, mais lors de leur montée dans le train, ils se rendent compte que ce camp n’a jamais existé. C’était une ruse de la part de leurs parents pour les envoyer en colonie de vacances.


►►► À lire aussi : "Mon album Platini", la BD qui plaira à tous les amoureux de football, à la veille de l’Euro


On retrouve donc comme point de départ un comique de situation : "Titeuf, un petit citadin va découvrir la nature et devra faire une cure des écrans car tous les gamins sont priés de laisser leur smartphone de côté" résume le chroniqueur. Au programme donc : nuitées sous tente, escalade, bain dans la rivière, toilettes sèches,…

Si au début, Titeuf n’est pas rassuré par cette vie au grand air, il parvient rapidement à s’entourer de nouveaux copains et copines et tombe amoureux de Louane, une monitrice de ce camp de vacances.

L’humour de Zep immuable

Même si le format diffère des précédents tomes, cette longue histoire plaira sans aucun doute aux fans de la première heure promet notre expert BD. "Il y a énormément d’humour dedans donc ceux qui aiment Titeuf et son humour très particulier se régaleront dans cet album car c’était une riche idée d’envoyer son héros en colonie de vacances lui permet de se réinventer. Il sort Titeuf de son environnement habituel et lui permet de créer plein de nouveaux personnages".

En effet, à part son ami de toujours, Manu, les autres enfants sont tous de nouveaux personnages, au même titre que les moniteurs du camp. Par ailleurs, on sent que Zep a lui-même connu ces colos, comme en témoignent les gags autour des moniteurs qui tentent de faire écrire des lettres à leurs parents. "On rit beaucoup parce que l’humour de Zep ne change pas au fur et à mesure des années. Il est toujours un gamin qui s’amuse à faire ses blagues potaches et parfois scatologiques. Derrière cet humour, il y a beaucoup de tendresse et de fraîcheur" avance le chroniqueur BD du 6-8.

Bref, foncez acheter le dernier Titeuf avant écoulement des stocks au risque de devoir crier comme lui, 'C’est pô juste'.

Retrouvez Mathieu Van Overstraeten pour d’autres idées bandes dessinées, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK