Le 6-8

Plus d'infos

Tendance alimentaire de demain : quel est le secret des "super fruits" ?

Dans Le 6-8, la nutritionniste Chantal van der Brempt s’arrête sur le secret des "super fruits". Qui sont-ils et quelles sont leurs vertus ?

Souvent regroupées sous le nom de "super food", de nouvelles tendances en termes d’aliments et de compléments alimentaires s’installent peu à peu dans nos rayons.

Après avoir consacré une chronique aux "super plantes" de demain, mais aussi aux "super épices" que sont le curcuma, la cannelle et le safran, la chroniqueuse nutri-santé continue avec les "super fruits".

Parmi ces "super fruits", on retrouve ceux-ci : les baies d’açaï, de goji, des Incas, les fruits de baobab, le noni, l’argousier, l’acérola, la grenade, le pitaya, le mangoustan, le lucuma, le jacquier ou encore l’aronia.

Si l’on peut les retrouver assez facilement dans certaines boissons, glaces, confitures, yaourts voire confiseries, ces "super fruits" sont encore méconnus chez nous, puisque bien souvent exotiques.

Qu’ont-ils de plus ?

"On les appelle des fruits "fonctionnels", tout simplement parce qu’ils sont gorgés d’antioxydants. Ils permettent de contrer ce que j’appelle "la rouille par l’intérieur", explique la chroniqueuse.

Pour aider notre corps et se garantir une santé de fer, il sera d’ailleurs très important d’apporter un surplus d’antioxydants à notre organisme afin de nous mettre à l’abri de la cascade d’oxydations, et donc de vieillissement cellulaire.


►►► À lire aussi : Le gel va-t-il modifier le prix des fruits et légumes cet été ?


Le pouvoir antioxydant se mesure par l’indice ORAC. Il est recommandé de consommer entre 3000 et 5000 unités ORAC par jour, ce qui correspondrait à environ dix fruits par jour, analyse la nutritionniste. Cet indice dépendra aussi de l’état dans lequel se trouve l’aliment (frais ou sec). "Il diminue lors de la cuisson, sauf pour la tomate et la pomme de terre", ajoute-t-elle.

Quelle différence avec les fruits de chez nous ?

"Au niveau de la capacité antioxydante, il y a effectivement de grosses différences", démontre Chantal, "après, bénéficiant d’une forte valeur marketing, les "super fruits" sont parfois abusivement mis en avant par certains industriels dans des produits qui en contiennent en fait très peu. Et puis il y a la question du durable", finit-elle par préciser.

Manger ne peut pas devenir un calcul, mais cela reste bien d’être informé

Si ces fruits apportent également une certaine nouveauté, ils ne sont cependant pas indispensables. "Rassurez-vous, à partir du moment où vous consommez les 400g de légumes et 250g de fruits recommandés dans une assiette avec nos fruits et légumes de tous les jours, vous aurez suffisamment d’antioxydants. Mais elle doit être comme ceci midi et soir, ce n’est pas évident", constate la nutritionniste.

En conclusion, on retrouve parmi les aliments plus riches en antioxydant et plus facilement trouvable chez nous :

  • Les fruits rouges : myrtilles, fraises, framboises, mûres, cerises, cassis et canneberge
  • Les autres fruits : agrumes, grenade, pruneaux, melon, abricot, raisin, pomme
  • Les crucifères : chou, chou rouge, brocoli, chou-fleur
  • Les alliacées : ail, oignon, ciboulette, poireau
  • Le thé vert, le cacao, le vin rouge
  • Les légumes : tomates cuites, artichaut, haricots secs (rouge, noir, pinto…), betterave
  • Les épices et les herbes : curcuma, cannelle, gingembre, thym
2 images
© Getty Images / Westend61

Retrouvez les conseils nutrition de Chantal Van der Brempt et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK