Le 6-8

Plus d'infos

Sept bonnes nouvelles pour les animaux sauvages de nos contrées en 2020

Virginie Hess a parcouru les principales bonnes nouvelles nature qui ont émaillé l'année 2020 en Belgique dans Le 6-8. Année horrible pour les humains, la faune et la flore peuvent par contre remercier celle-ci qui leur a été favorable. Voici sept agréables surprises réservées par dame nature.

L'année 2020 a bien sûr été particulière pour l'humanité, plongeant celle-ci dans un confinement presque mondial pendant de nombreux mois pour endiguer la pandémie de covid-19.

De nombreux effets positifs se sont à l'inverse fait ressentir suite à la généralisation du télétravail, l'arrêt de certaines industries et la diminution du trafic routier et aérien. On peut citer entre autres la diminution de la pollution de l'air, la baisse du braconnage, ou la consommation orientée plus locale.

La nature a réservé plusieurs belles surprises aussi chez les animaux sauvages de nos régions.

6 images
© Anna Yu

Le retour de la loutre

En février, on avait pu observer une loutre sur les bords de l'Ourthe dans une zone naturelle de l'Ardenne alors qu'elle "n'avait plus été observée depuis deux ans chez nous".

Elle vivait pourtant autrefois dans nos contrées mais comme le loup et le lynx, elle les a désertées pour plusieurs raisons que relève Virginie Hess : "Elle a été chassée pour sa fourrure au 18ème siècle et comme elle vit dans les rivières et que l'état de nos cours d'eau se dégradait fortement, cela n'a pas aidé l'espèce qui a fini par disparaître de nos régions".

Son retour s'est confirmé en 2020. 5 à 20 loutres habiteraient en Wallonie d'après la chroniqueuse qui souligne que sa présence, comme celle du cingle plongeur, que l'on peut apercevoir près de nos cours d'eauest un bon indicateur de l'état biologique de nos rivières.

 

6 images
© Natagora / Louis Bronne

La découverte de l'hélicolimace

Autre nouvelle surprenante, un expert de chez Natagora a découvert une espèce croisée entre l'escargot et la limace, baptisé l'hélicolimace, dans une carrière près de Liège. "On ne savait pas que ce gastéropode était présent en Belgique" précise la chroniqueuse du 6-8.

"On peut dire que les limaces sont des escargots qui ont perdu leur coquille au fil du temps. D'ailleurs sur le manteau de la limace, il y a encore des petits grains des coquilles présentes" renseigne-t-elle.

La louve Noëlla a eu des bébés en Flandre

Les loups ont fait leur retour en Belgique depuis un peu plus de deux ans. Au printemps 2020, la louve Noëlla, la femelle d'August, a donné naissance à quatre louveteaux dans le Limbourg. Si deux ont malheureusement été renversés par des voitures, on a découvert ensuite qu'elle avait en réalité eu cinq louveteaux et pas quatre. Trois ont donc survécu et vivent dans nos contrées.

"Cela fait 150 ans qu'on n'avait plus eu de naissance de jeunes loups sur notre territoire. La vit renaît donc dans le monde sauvage" observe la chroniqueuse nature.

6 images
© Roger Herman

Le loup Akéla pourrait bientôt être papa en Wallonie

En Wallonie, c'est le loup Akéla des Hautes Fagnes qui a été signalé aux côtés d'une louve fin décembre 2020. Celui-ci pourrait ainsi avoir des petits louveteaux en 2021.

6 images
© Benjamin Legrain

Une variété d'abeilles toujours présente en Belgique

Alors que de nombreuses variétés d'abeilles avaient, semble-t-il, disparu de la Belgique, un naturaliste de Natagora qui recensait son jardin en Gaume pendant le confinement a attesté la présence du dioxe tridenté.

6 images
© Getty Images

L'arrivée de la huppe fasciée

Autre arrivée étonnante, celle de la huppe fasciée. C'est la première fois qu'on l'observe en Belgique. "Il se nourrit de gros insectes dépendants des zones agricoles. C'est aussi une espèce qui peut être un bon signal de l'amélioration de la qualité de nos zones agricoles" savoure Virginie Hess.

6 images
© AB Photography / Getty Images/iStockphoto

La bonne surprise : le retour du lynx

Comment enfin ne pas passer à côté de LA bonne surprise animalière de 2020 : la réapparition du lynx en Belgique, photographié dans la vallée de la Semois.

Le plus grand félin d'Europe "n'avait plus été observé en Belgique depuis 1990" informe Virginie Hess. Son retour semble ainsi se confirmer après des années d'absence.

Retrouvez les moments nature de Virginie Hess, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK