Le 6-8

Plus d'infos

Saule sort un album équilibré avec "Dare Dare", Maroon 5 livre un hommage musical à un être cher

Bruno Tummers a analysé les nouveaux albums de Maroon 5 et Saule, deux retours plutôt réussis et qui vous accompagneront avec des bonnes ondes cet été.

Après les sorties d’albums d’Antoine Delie, Hélène Ségara, Texas et Rag n' Bone Man, il y a encore du beau monde qui monte le son à la veille de l’été. Outre l’album de Clara Luciani qui devrait cartonner, on retrouve aussi Maroon 5 et Saule.

Un casting moins populaire mais efficace pour Maroon 5

Maroon 5 existe depuis 25 ans et enchaîne les succès depuis 2005 et le fameux This Love.

La formation pop américaine revient avec un 7e album, Jordi. Le premier extrait s’intitule Beautiful Mistakes. Le titre de ce nouveau disque est un hommage à Jordan Feldstein, leur ancien manager décédé en 2017. L’album se referme d’ailleurs avec la chanson Memories, qui lui est aussi dédiée.


►►► À lire aussi : Musique belge : Arno tout en délicatesse, Marka en mode "Terminé bonsoir", Hooverphonic surfe sur l’Eurovision


Collaborant souvent avec des stars de la chanson anglophone, à part Jason Derulo, le casting de cet album est cette fois moins populaire. "Ils ont voulu privilégier plutôt la musique et l’apport des duettistes sur les chansons […] et il y a un son très actuel, ils sont parvenus à se renouveler, c’est la chose la plus compliquée quand on a 25 ans de carrière" souligne Bruno Tummers qui juge ce retour réussi.

Un disque équilibré pour Saule

Lui aussi réalise un retour remarqué avec Dare Dare, paru ce 18 juin. Son dernier album datait d’il y a quatre ans mais Saule laissait déjà présager du bon son en 2020 avec Mourir plutôt crever en duo avec Alice on the Roof.

Dare Dare est porté par le single Rebelle rêveur. "C’est très frais et la mélodie est géniale. Il est parvenu à bâtir un gimmick sur 4 notes qui vous rentrent dans l’oreille" observe Bruno Tummers.

Une partie propose des chansons colorées dont un duo avec Ours, le fils d’Alain Souchon et une autre penche vers le rock. "Je n’ai pas calculé, il y a des chansons qui sont venues comme cela, je pense à des morceaux plus dark comme Quand la mer monte ou bien Je suppose qui sont des chansons peut-être plus tristes mais avec une note d’espoir dedans […] C’était intéressant pour moi de traiter ce genre de thématique-là aussi, mais de contrebalancer avec des chansons positives" indique Saule.

Parmi ces chansons entraînantes, on retrouve un duo avec Cali ou encore une reprise des Démons de minuit.

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK