Le 6-8

Plus d'infos

Reprendre le sport après le confinement quand on est une personne âgée, une bonne idée ?

Se remettre au sport après des mois sans compétition sportive, c’est parfois difficile et encore plus pour les personnes âgées. Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef des magazines Zatopek et Sport & Vie, vous livre ses conseils pour une reprise en toute sécurité.

Si des secteurs comme l’HoReCa, la culture ou le monde de la nuit n’ont pas été épargné par les différents confinements, le sport a lui aussi sifflé un long temps mort de plusieurs mois chez les adultes. Maintenant que le déconfinement et le retour vers une vie 'normale' sont en bonne voie, comment peut-on trouver les ressources pour se remettre lentement, mais sûrement au sport si l’on fait partie des fameux 'trois fois vingt' ?

Aménager les règles ou catégories d’âge

"Dans le sport, il y a une règle qui stipule qu’on doit doubler le temps d’arrêt pour retrouver son niveau" avance Gilles Goetghebuer. Ainsi, un footballeur professionnel à l’arrêt pour cause de blessure pendant un mois doit normalement compter deux mois pour retrouver le niveau qu’il atteignait avant sa pause.

Comme pour beaucoup d’autres aspects de la vie, la remise à niveau au sport demande donc du temps, que vous soyez professionnel ou amateur.


►►► À lire aussi : Grete Waitz : cette coureuse norvégienne qui inspira les femmes au marathon


Une pause d’un an sans compétition peut donc décourager à première vue. Les jeunes auront toutefois moins de difficultés à retrouver leurs réflexes puisqu’ils "débordent d’énergie", mais quand est-il des personnes plus âgées ?

3 images
© Getty Images/Maskot
© Getty Images

Aménager le règlement et les catégories d’âge

Tout dépend des disciplines : le football se joue en général jusqu’à 35 ou 40 ans pointe le chroniqueur. Au-delà, vous faites déjà partie des vétérans. La différence d’âge entre les joueurs devient donc parfois flagrante.

Le tennis de table, le badminton, l’athlétisme, le hockey sur gazon sont par contre des sports plus hiérarchisés au niveau de l’âge. "Cela permet d’avoir des rencontres entre des personnes qui ont le même âge et qui ont plus ou moins le même niveau" indique Gilles.

Sachez également que le temps de jeu est également réduit pour les catégories réservées aux plus âgés mais aussi… le règlement. Il existe par exemple du Walking foot, du football où il est interdit de courir, l’idéal pour retâter le ballon sans trop se dépenser !

3 images
© Eric Feferberg / AFP

L’exemple de Robert Marchand

Malgré ces précautions, certains poursuivent le sport presque au même niveau que lors de leur jeunesse, jusqu’à un âge très avancé. Le cycliste Robert Marchand, décédé il y a quelques jours à 109 ans et qui avait encore réalisé un record de l’heure à 105 ans. Il avait roulé 22 kilomètres sur un vélodrome soit ce que pourrait réaliser "un sédentaire de 45 ans".

Dans les années 1930, il aurait voulu passer cycliste professionnel mais n’a pas pu accomplir ce rêve car il a été jugé trop petit. Il a donc enchaîné les métiers physiques comme pompier, bûcheron ou éleveur.

Bref, l’activité physique, passé un certain âge, tant que vous pouvez la pratiquer, et même après une pause comme le confinement, poursuivez-la, mais en dosant désormais votre effort.

Retrouvez les histoires sportives de Gilles Goetghebuer, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK