Le 6-8

Plus d'infos

Que faire si l'on trouve des chatons dans la nature ?

C’est la saison où on observe un pic de mises bas chez les chats… Et particulièrement les chats sauvages ou errants. Quelles sont les obligations et les bons gestes à faire si l’on trouve une portée de chatons ? Bénédicte Flament, vétérinaire épingle pour nous tous les bons conseils à adopter en telle circonstance.

9 images
Que faire si l'on trouve des chatons dans la nature ? © Pat Gaines - Getty Images
Que faire si l'on trouve des chatons dans la nature ? © Stefan Antic / EyeEm - Getty Images/EyeEm
Que faire si l'on trouve des chatons dans la nature ? © FatCamera - Getty Images/iStockphoto

Que faire si l’on trouve une portée de chatons ?

Petit rappel sur la législation en Belgique :

  • Depuis quelque temps maintenant, la législation concernant les chats a évolué en Belgique et notamment

    • Obligation d’identification et de stérilisation d’un chaton avant la cession à une tierce personne.
    • Interdiction de nourrir les chats errants
    • Obligation d’avoir recours à une association ou un vétérinaire en cas où on trouve une portée de chatons.

 

  • Cette politique a évolué dans l’intérêt de la population féline car le nombre de chats errants est une constante prolifération et à ce sujet malheureusement : 1 chat + 1 chat ne veut pas dire 2 chats mais des centaines de chats !

L’importance de laisser les chatons avec leur mère

Mieux vaut laisser les chatons avec leur mère car on augmente ainsi leurs chances de survie s’ils restent jusqu’à trois mois avec leur mère plutôt que s’ils sont pris en charge par des humains : ça impacte considérablement l’immunité, l’apprentissage des comportements de base avec les autres chatons…

Que faire alors lorsque l’on trouve une portée de chatons ?

  • Faites un tour dans les alentours afin d’être certain que la mère ne soit pas enfermée quelque part ou, dans certains cas, qu’elle soit décédée à proximité de sa portée.
  • Prenez contact avec une association qui sera en mesure de vous proposer des solutions. Dans la grande majorité des cas, ils vous demanderont d’attraper également la mère pour maximiser les chances de survie des petits. Généralement, on considère que les chatons sont nourris toutes les trois heures. La mère peut être partie en vadrouille mais elle reviendra toujours à un moment pour nourrir ses petits.

Si la mère est décédée par accident et que, de ce fait, les chatons se retrouvent livrés à eux-mêmes, on peut les récupérer :

  • On prend le conseil d’un vétérinaire pour estimer les besoins des chatons selon leur âge (biberonnage toutes les 3 heures ou mère de substitution, anti-parasitaire pour éliminer les puces souvent présentes).
  • On n’envisage pas d’adoption des chatons avant 3 mois (sevrage effectif)

 

Les lourdes conséquences d’un sevrage précoce

Quelle que soit l’espèce envisagée, un sevrage trop précoce peut conduire à des troubles de comportements notamment :

1 – Un problème d’hyperattachement envers l’humain qui recueille l’animal

Il faut prendre conscience qu’il ne s’agit pas là de quelque chose de mignon, mais bel et bien d’un réel problème de comportement. L’hyperattachement peut entraîner de sévères angoisses chez votre animal, en particulier lorsque vous vous absentez (problèmes de marquage urinaire, de destruction de l’environnement et chez le chat stress aigu conduisant à des cystites).

Un chaton non sevré est un chat qui ne connaît pas de limites

Les premières semaines d’un chaton seront essentielles pour qu’il soit bien dans ses pattes. On assiste alors au phénomène de vicariance : période où le chaton reproduit ce que fait sa mère puis elle est suivie d’une autre où la mère impose des limites à ses petits. Concrètement, elle leur montre ce qu’il est possible de faire et ce qui ne l’est pas grâce à des codes félins bien précis. Les chatons qui n’ont pas pu bénéficier de cet apprentissage pourront alors présenter des comportements “sans limite” puisqu’ils ne savent pas concrètement ce qu’ils ont le droit de faire ou non.

Les chatons ont du mal à supporter les changements brutaux

Un changement radical d’environnement si jeune peut s’avérer être fatal pour un petit. Ce n’est pas pour rien que la plupart des associations vous conseilleront de laisser un chaton avec sa maman le plus longtemps possible, même si cela n’est pas dans les conditions les plus optimales possibles.

Une incapacité à contrôler ses griffures et ses morsures

C’est le manque de limites. Les chats qui n’ont pas été sevrés correctement pourront présenter une incapacité à se contrôler en ce qui concerne les griffures et les morsures, en particulier car ils ne savent pas forcément que c’est quelque chose de " mal ". Concrètement, ce genre de chat pourra avoir à tendance à mordre au lieu de ronronner en pleine séance de câlins et parfois, cela peut faire quelques dégâts.

De lourds problèmes de propretés

Le manque de sevrage peut entraîner des problèmes de propretés chez les chats concernés. Même si avoir un tout petit chaton peut sembler mignon, cela le sera moins lorsque vous vous rendrez compte qu’il ne comprend pas tout simplement pas l’intérêt de la litière et que vous ne pouvez rien faire pour l’aider.

Une incapacité à cohabiter avec les autres animaux

Le manque de sevrage peut également être en cause chez les chats qui ne peuvent pas vivre avec d’autres félins ou bien avec des chiens. Dans certains cas, un problème de sevrage pourra également engendrer une peur panique des êtres humains et vous aurez donc à faire face à un chat totalement sauvage.

De nombreux chats souffriront toute leur vie de ce manque de sevrage et il est primordial de laisser un chaton avec sa mère si cela est possible. La fin du sevrage se réalise autour de 3 mois, à la fin de la période de vicariance. Si vous souhaitez à tout prix avoir un chat plus petit, vous risquez fort de l’exposer à de lourds problèmes.

Bénédicte Flament

9 images
Que faire si l'on trouve des chatons dans la nature ? © FatCamera - Getty Images/iStockphoto
Que faire si l'on trouve des chatons dans la nature ? © AlexZabusik - Getty Images/iStockphoto
Que faire si l'on trouve des chatons dans la nature ? © AlexZabusik - Getty Images/iStockphoto
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK