Le 6-8

Plus d'infos

Pourquoi est-on piqué par les moustiques et quels sont les remèdes efficaces et naturels pour se protéger ?

Virginie Hess, la dame nature du 6-8, vous prodigue ses conseils pour éviter les piqûres de moustiques tout en respectant l’environnement et notre santé, à l’inverse des désodorisants et bombes aérosols ou diffuseurs électriques.

Ils nous empoisonnent l’existence pendant les nuits tropicales de l’été : les moustiques sont de retour. Pourquoi certaines personnes sont plus souvent attaquées que d’autres et comment se protéger face à leurs piqûres ? Découvrez les astuces naturelles de Virginie Hess.

Comment expliquer les piqûres de moustiques

Mais au fait, pourquoi est-on piqué par les moustiques ? En réalité, seules les femelles moustiques piquent les humaines, car elles ont besoin des protéines et autres molécules qui composent notre sang, nécessaires à la pondaison de leurs œufs.


►►► À lire aussi : Apprenez à différencier les lézards présents en Belgique


Ces moustiques sont attirés par plusieurs facteurs corporels :

  • Le dioxyde de carbone émis par la respiration humaine
  • La chaleur du corps
  • L’odeur corporelle de certaines personnes : certaines odeurs, bonnes ou mauvaises les attirent, au même titre que "les cosmétiques trop sucrés".
  • La transpiration : si vous êtes sujet (te) à une transpiration plus prononcée que la norme pendant la nuit, vous aurez donc plus de chances d’être la proie des moustiques.
  • Le groupe sanguin O : "des études ont démontré que les moustiques s’acharnaient plus sur les personnes de ce groupe sanguin" pointe Virginie Hess.
  • L’alcool : une étude de 2002 a également relevé que les personnes qui buvaient de la bière constataient davantage de piqûres au réveil que les autres.
2 images
© JGI/Jamie Grill / Getty Images
© Andrei Sauko / iStock / Getty Images Plus

Les astuces naturelles face aux moustiques

Il est néanmoins possible de repousser les moustiques naturellement pour se protéger de leurs piqûres. On parle souvent d’utiliser de l’huile essentielle ou des bougies de citronnelle, mais cette technique n’est pas la solution miracle. Son effet ne dure en réalité qu’un petit temps.

Il existe par contre d’autres huiles essentielles bien plus efficaces dont celle d’eucalyptus citronnée, réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires. Elle est commercialisée dans tous les magasins bios et herboristeries. Comme pour toutes les huiles essentielles, renseignez-vous toutefois bien en lisant la notice avant son utilisation.

Placez-la dans un diffuseur ou imbibez un petit mouchoir de celle-ci.

L’huile essentielle de géranium est également efficace selon Virginie Hess. Vous pouvez même placer des balconnières de géraniums odorants à vos fenêtres pour éloigner les moustiques de votre intérieur. Ces petites bestioles détestent en réalité l’odeur de ces fleurs.

Enfin, n’oubliez pas les conseils élémentaires : utilisez des moustiquaires, couvrez-vous les bras et les jambes le soir et évitez les eaux stagnantes : les mares mais aussi les petites coupelles sous les pots de fleurs. Videz-les. C’est à ces endroits que sont pondus les œufs de moustiques.

Retrouvez les moments nature de Virginie Hess, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK