Le 6-8

Plus d'infos

Plantons une Tiny Forest, une mini-forêt indigène

Après le concept des "tiny house", voici venu dans son sillage celui des "tiny forest" que Virginie Hesse, chroniqueuse nature, nous présente dans Le 6/8. Il s’agit là de créer de petites forêts visant à donner un coup de boost à la biodiversité. Que ça soit en zones urbaines pour dépolluer l’air, ou partout ailleurs pour le plaisir de retrouver une forêt la plus primaire possible.

Concept très à la mode dernièrement chez nos voisins hollandais et même au nord du pays, les "tiny forest" s’exportent de plus en plus chez nous. L’idée est avant tout de planter une diversité d’essences d’espèces indigènes, autrement dit, des arbres bien de chez nous. Et ce, afin de retrouver les forêts primitives qui occupaient nos sols il y a plus de 500 ans. Le tout de manière assez dense afin de créer un écosystème qui se renouvelle le plus vite possible dans le but d’améliorer la qualité de l’air et du sol sans que cela ne prenne trop de place.

C’est le botaniste japonais reconnu Akira Miyawaki, également expert en biologie végétale qui est à l’origine de cette méthode qui porte son nom. Le fait de planter les arbres très proches les uns des autres leur permet en fait de se démarquer pour aller chercher la lumière et par conséquent, pousser plus vite. En étant serrés, cela crée un microclimat et les protège des intempéries, par exemple. Leurs racines auront également plus de facilités à s’interconnecter pour se nourrir.

Cette méthode en a inspiré plus d’un et plusieurs initiatives se sont retroussé les manches. A Thimister-Clermont notamment où un collectif citoyen vient de se lancer dans le développement d’une petite forêt primaire qu’ils espèrent obtenir dans une vingtaine d’années au lieu des 200 années nécessaires avec des méthodes plus traditionnelles. L’asbl a en effet planté récemment plus de 1000 arbres sur un terrain de 400 mètres carrés.

Ces différentes initiatives sont d’ailleurs soutenues par le gouvernement wallon dont le projet "Yes We Plant" encourage les citoyens à planter 4000 km de haies ou 1 million d’arbres avant la fin de la législature dans le but d’améliorer notre biodiversité. Plus d’infos à retrouver ici.
 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK