Le 6-8

Plus d'infos

Opérateurs télécoms : 3 changements importants à venir prochainement

Ce matin dans Le 6-8, Caroline Sury, journaliste pour l’Echo et chroniqueuse bons plans technologiques, met le doigt sur trois changements à venir chez différents opérateurs prochainement.

Mauvaise nouvelle pour certains, bonne nouvelle pour d’autres. Voo, Proximus ou encore Télénet vont chacun amener leur lot de changements tant au niveau des tarifs que des services proposés. Aperçu de trois changements majeurs.

Hausse tarifaire chez Voo

A partir du 1er juillet 2021, Voo prévoit une hausse de plusieurs de ses tarifs proposés. La télédistribution va notamment augmenter de 0,50€ par mois, soit de 21,50€ à 22€, faisant une différence de 6€ à la fin de l’année.

Les Packs Quatro Relax/Max sont aussi concernés : "Ce sont les packs convergents, où on retrouve de tout. Ils ont été lancés en 2019 et n’ont pas augmenté depuis. Mais on a d’autre part vu la vitesse d’Internet augmenter, tout comme le volume de surf mobile", analyse Caroline Sury. L’augmentation s’élève à 2€ supplémentaires par mois, soit 24€ par an.

Enfin, d’autres services et packs sont amenés à connaître une hausse des tarifs également (entre 1,05€ et 2,05€). "C’est souvent dans ces cas-là, que le moment est peut-être plus propice pour aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs, ou de rester chez Voo en changeant de pack qui vous reviendrait moins cher", conseille la chroniqueuse.

2 images
© Getty Images / Kathrin Ziegler

Proximus développe une nouvelle technologie pour un internet plus rapide

De son côté, Proximus assure depuis quelque temps à ses utilisateurs une vitesse de téléchargement jusqu’à 100 Mbps. "En réalité, Proximus promet à 80% de ses clients une vitesse de minimum 80 Mbps, ce qui est vraiment raisonnable", constate-t-elle. Cependant, cela reste parfois compliqué pour les consommations en simultané observées dans les familles nombreuses ou les colocations.

En effet, les vitesses peuvent être réduites de trois manières : une distance trop importante entre l’appareil et la borne de distribution, un nombre trop conséquent d’utilisateurs connectés sur la borne ou encore une distance trop importante entre la borne et la centrale.


►►► À lire aussi : La Belgique se dote d’une stratégie contre les cybermenaces


Bonne nouvelle pour les personnes concernées par cet inconvénient, une nouvelle technologie développée en partenariat avec Nokia et demandant peu d’aménagements va permettre de doubler la vitesse de téléchargement.

Proximus peut donc promettre une vitesse allant jusqu’à 200 Mbps et assurer un nombre plus important de clients sur une même borne. "Une bonne chose pour certains qui n’ont pas toujours envie de changer d’opérateurs. La fibre arrivera aux environs de 2028 chez 70% des clients. D’ici là, il y a donc une solution", avance Caroline Sury.

De Wigo à One chez Télénet

Enfin, les utilisateurs "Wigo" migrent progressivement sur "One" chez Télénet, sur la bonne voie pour renouer avec la croissance. "One" comprend notamment :

  • Une carte SIM avec appels et sms illimités
  • Une carte SIM de données
  • Une connexion internet mobile et fixe illimitée

La journaliste de L’Echo précise : "Le prix va ensuite varier en fonction de la vitesse que vous choisissez, 66€ pour 150 Mbps ou 86€ pour 1G". A cela peut s’ajouter une ou plusieurs cartes SIM supplémentaires (20€ par carte), la télévision via le décodeur (20€) ou via une app (9,50€). "A vous de choisir", conclut la chroniqueuse.

2 images
© Getty Images / Bronek Kaminski

Retrouvez les bons plans "économie et technologie" de Caroline Sury et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK