Le 6-8

Plus d'infos

On a testé pour vous le réveil olfactif… et le résultat n’est pas très concluant

Luana Fontana a testé pour vous le réveil olfactif Sensorwake de la marque Bescent. Dans Le 6-8, elle livre son verdict sur cet objet, qui n’est visiblement pas en odeur de sainteté.

Il y a des matins… où le réveil fait parfois très mal, encore plus quand on doit se lever aux petites heures pour par exemple, animer une matinale de télévision ou en être chroniqueur ! Luana Fontana a dès lors voulu tester un objet adapté aux dormeurs qui ont besoin d’un réveil le plus doux possible : le réveil olfactif.

Un réveil qui est censé stimuler trois sens

Se réveiller avec l’odeur du café ou du pain le matin… c’est la promesse formulée par le réveil Sensorwake de la startup Bescent.

Avec ce réveil, vous recevez des capsules en sachet, une capsule est censée durer pour 30 réveils. "On incorpore la capsule dans le réveil et on programme l’heure qui nous convient" précise la chroniqueuse. Vous pouvez choisir de vous faire réveiller avec ou sans les odeurs en plus du son. Ce réveil compte même stimuler trois sens parce qu’il réveille avec une odeur, graduellement pendant deux minutes en plus d’une petite lumière. Après ces deux minutes, le son augmente si vous ne vous réveillez pas.


►►► À lire aussi : On a testé pour vous BattleKart, du karting en réalité augmentée


Treize odeurs différentes sont disponibles : pain grillé, Nespresso, bord de mer, herbe fraîchement coupée ou encore menthe.

Un test qui sent le roussi

Mais cela vaut-il vraiment la peine ? Luana Fontana est catégorique : les odeurs "sont super fake". "J’ai testé l’odeur pain grillé, cela sentait plutôt le plastique brûlé. J’ai dû jeter la capsule et l’enfermer dans un sac car l’odeur m’a écœurée" explique-t-elle.

Luana nuance toutefois : pour l’expérience, pourquoi pas l’acheter, mais pas pour se réveiller tous les matins avec une telle odeur. La marque avait déjà sorti une ancienne version de cet appareil avec une odeur de bacon que la chroniqueuse avait déjà testé il y a quelques années, avant que celui-ci soit retiré de la vente car il n’était pas concluant. Enfin chose curieuse, le site officiel ne vend pas directement l’objet : la marque passe par des accords avec des revendeurs et les prix du Sensorwake varient de 40€ (à la Fnac) à 100€ (sur Amazon).

Outre son design, sa petite musique et le fait que l’heure fonctionne bien, pour Luana Fontana, ce réveil sent plutôt le roussi pour le consommateur.

Retrouvez les tests de Luana Fontana, et bien d’autres chroniques, dans Le 6-8 en semaine sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK