Le 6-8

Plus d'infos

Nicola Sirkis : "Le rock a toujours été quelque chose de très social et sexuel pour moi"

Indochine cartonne avec le deuxième volet de sa Singles Collection qui couvre les vingt premières années de carrière du groupe. Bruno Tummers a interrogé Nicola Sirkis à cette occasion pour Le 6-8.

Si Frédéric François, qui vient de sortir un nouvel album, peut compter sur un public fidèle, Indochine jouit aussi de ce privilège.

Le groupe de rock français fête d'ailleurs ses 40 ans d'existence avec notamment la sortie de Singles Collection, deux compilations regroupant l'ensemble de leurs singles. La seconde qui couvre les années 80 et 90 est sortie avant les fêtes et est numéro un des ventes d'albums à Bruxelles et en Wallonie annonce Bruno Tummers.

Le triomphe de l'album "3"

Sur cette compilation, on y retrouve le tube 3ème sexe repris en compagnie de Christine and the Queens. Ce tube, tout comme Tes Yeux Noirs figurent sur l'album 3 d'Indochine, paru en 1985.

Nicola Sirkis a notamment confié être surpris de ce succès à l'époque : "Je n'étais pas dans ma meilleure période. Je n'ai absolument rien senti. Je me suis bien amusé à les écrire Trois nuits par semaine, Tes yeux noirs, Hors-la-loi. Je vivais aussi à l'ombre et je voyais toute cette tolérance sur les gens qui s'habillaient différemment, ce côté plus ouvert, c'est ce que j'ai voulu retransmettre".

Le chanteur d'Indochine a aussi puisé dans ses inspirations musicales pour cet album :

Le rock a toujours été pour moi quelque chose de très social et sexuel et en France je trouvais qu'il n'y avait aucun exemple.

"Les gens qui m'ont fait aimer la musique ce sont David Bowie et Patti Smith, qui ont un côté très charnel et androgyne et j'avais envie de me retrouver là-dedans. Mais je ne me suis absolument pas rendu compte que ces chansons seraient aussi importantes" ajoute-t-il.

Le groupe est notamment passé à l'époque d'un Zénith à huit, d'un concert à l'AB à deux Forest National, preuve de l'immense succès de cet album.

La naissance de "L'aventurier"

Bien entendu, L'aventurier, le plus grand tube d'Indochine figure aussi sur ce deuxième Singles Collection.

Nicola Sirkis a aussi dévoilé à Bruno Tummers la genèse de ce tube qui parle du héros du romancier belge Henri Vernes : "J'habitais Bruxelles jusqu'à 15 ans et on a déménagé très vite. J'ai dû prendre ces livres qui étaient dans ma bibliothèque d'enfant et les mettre dans ma chambre à Paris. Entre 15 et 20 ans on fait des études et de la musique puis arrivent des chansons où je puise toujours dans les livres pour trouver des idées. Je tombe sur le bouquin de Marabout, La Vallée infernale d'Henri Vernes. Je trouvais que le nom collait bien à la chanson et après j'ai pris tous les titres et j'en ai fait une histoire".

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques ainsi que les archives audiovisuelles de la Sonuma dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK