Le 6-8

Plus d'infos

Musique belge : Arno tout en délicatesse, Marka en mode "Terminé bonsoir", Hooverphonic surfe sur l’Eurovision

C’est une chronique musicale noir-jaune-rouge que nous présente Bruno Tummers dans Le 6-8 à un mois du début de l’été avec les nouveaux albums d’Arno, Marka et Hooverphonic.

On a fêté récemment les 20 ans de l’album Dazibao de Pierre Rapsat avec une réédition de ce disque emblématique de sa carrière. D’autres sorties belges arrivent en ce mois de mai et pas des moindres : Arno, Marka et Hooverphonic, qui représente actuellement la Belgique à l’Eurovision, reviennent tous avec un nouvel album.

Arno tout en délicatesse

Arno sort ce 21 mai son nouvel album intitulé Vivre, un titre évocateur au vu de ses récents problèmes de santé.

Ce disque est un best of de ses plus grands titres réenregistrés en piano-voix. "C’est le boss de sa maison de disque qui regarde un jour la télévision et qui tombe sur une archive de Serge Gainsbourg qui chante un titre de Charles Aznavour en piano-voix. Il décide de lancer une collection dans ce registre" révèle Bruno Tummers. Cet album est le premier de cette série.


►►► À lire aussi : Tom Jones sort son 40e album à 80 ans, Eddy de Pretto poursuit sur la voie du rap sensible


On retrouve des chansons du répertoire solo d’Arno mais aussi de celui de son groupe TC Matic, tant en français qu’en anglais. Elle adore le noir, Putain putain, Les yeux de ma mère ou Solo gigolo composent ainsi notamment cet album enregistré tout en sobriété.

"Il y a cette voix rock, écorchée, sur la délicatesse du piano et le contraste fonctionne vraiment très bien" estime le chroniqueur musical de VivaCité, qui espère que le chanteur belge pourra jouer ces versions sur scène.

Le chanteur ostendais est accompagné du pianiste lillois Sofiane Pamart, célèbre pour associer le piano au rap.

Marka en mode "Terminé bonsoir"

Marka, le père d’Angèle et Roméo Elvis, est lui aussi de retour avec l’album Terminé bonsoir. "Cela faisait plus de dix ans qu’on n’avait plus eu d’album de chansons originales en français car les derniers étaient en anglais ou espagnol" observe Bruno Tummers.

Cet album est très autobiographique, l’artiste bruxellois évoquant entre autres son rôle de père, ses échecs dans son métier, sa maman qui apparaît dans un clip, tout comme ses deux célèbres enfants qui font les chœurs.

Saule, qui revient aussi bientôt avec un nouvel album, est l’un des compositeurs de Terminé bonsoir. "On passe d’ambiances presque Western à la Ennio Morricone à des guitares-voix ou des touches reggae, un peu la patte de Marka" analyse le chroniqueur qui souligne que si l’album "est vraiment très réussi", le son quant à lui ne correspond pas aux attentes des radios. "Il a envie de devenir très populaire mais ce n’est pas avec cet album qu’il y arrivera même si c’est vraiment un album qui s’écoute de A à Z et durant lequel on passe un bon moment".

Un concert de Marka pour ses 60 ans enregistré sans public et présentant cet album, sera diffusé le 27 mai sur Auvio.

Hooverphonic comme à la période de ses grands succès

Hooverphonic, qui a atteint la finale de l’Eurovision, a sorti le 7 mai l’album Hidden Stories en parallèle au célèbre Concours.

Le disque est porté par The Wrong Place, coécrit par Charles, et qui est le titre défendu par le groupe à Rotterdam.

"Avant l’Eurovision l’album était déjà très bien classé dans les charts en Belgique et le passage en finale aidera évidemment les ventes" prédit Bruno Tummers. L’album a été enregistré en trois mois, après le retour de Geike Arnaert dans le groupe. Un album était prêt avec la chanteuse Luka Cruysberghs, tout comme Release Me, la chanson prévue pour l’Eurovision 2020 annulée à cause de la pandémie. Tout a cependant été modifié pour la voix de la chanteuse historique d’Hooverphonic avec qui le groupe a vendu des millions d’albums à travers le monde grâce aux titres Eden, Mad About You ou Jackie Cane.

"Il y a une magie dans la voix de Geike donc on est vraiment content de la retrouver et on retrouve les orchestrations très riches de la formation. C’est un album d’Hooverphonic pur jus. Ils ont un son propre quels que soient les chanteuses ou chanteurs" analyse le chroniqueur.

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

6 images
© Louise Doumont / Belga
© Christophe Ketels / Belga
© James Arthur Gekiere / Belga
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK