Le 6-8

Plus d'infos

"Mon album Platini", la BD qui plaira à tous les amoureux de football, à la veille de l’Euro

Mathieu Van Overstraeten siffle le coup d’envoi des BD de football à l’occasion de l’Euro 2021 avec Mon album Platini. Ce récit interroge sur la place du football dans notre société, au travers d’un match mémorable de la Coupe du Monde 1982.

L’Euro 2021 qui démarre le 11 juin prochain approche et s’accompagne de nombreuses sorties littéraires et la BD n’y fait pas exception avec Mon album Platini.

Les souvenirs amers des défaites

Chaque génération retient des matchs de football mythiques. La France championne du monde en 1998 et 2018 se souvient d’autres compétitions, notamment la Coupe du monde 1982 en Espagne.

Les Bleus affrontent l’Allemagne de l’Ouest en demi-finale à Séville dans un match mémorable pour plusieurs raisons. Le score a tenu en haleine le public puisque la France perd aux penaltys alors qu’elle menait 3-1 aux prolongations. Un fait de match reste aussi gravé dans les mémoires : la violente collision entre le portier allemand Harald Schumacher et le joueur Patrick Battiston… qui perd trois dents lors du choc. "C’est une histoire dingue qui a sans doute perturbé les joueurs de l’équipe de France" pointe Mathieu Van Overstraeten.

Cette BD retrace donc les différents éléments de ce match à travers l’œil du scénariste et historien Sylvain Venayre. Celui-ci s’interroge sur l’émotion suscitée par certains matchs dont cette demi-finale "alors qu’il s’agit d’une défaite de l’équipe de France" et que de nombreuses victoires de son pays sont tombées dans l’oubli.

Un étonnant mélange de faits et de personnages

Pour répondre à cette question, il rassemble de nombreux personnages d’horizons différents comme Michel Platini, la star de l’équipe nationale, mais aussi Sigmund Freud, l’ancien commentateur Thierry Roland et l’historien lui-même, à la fois enfant lors du match, et l’adulte d’aujourd’hui.


►►► À lire aussi : "Le Chœur des femmes" : une BD sensible levant le voile sur les violences gynécologiques


Cette mise en scène de son propre personnage "arrive de plus en plus souvent" en BD affirme Mathieu Van Overstraeten. Le point de départ de l’histoire est d’ailleurs un moment de vie authentique pour l’historien et scénariste. En juin 1985, il a 15 ans et est hospitalisé dans un hôpital de Düsseldorf après avoir été fauché par une voiture lors d’un match de football avec des amis. Le jeune homme s’en sort mais ne se souvient pas des circonstances de son accident à son réveil. "Il est persuadé d’être une victime du drame du Heysel survenu lors du match entre Liverpool et la Juventus. Il mélange tout dans son esprit et ne se souvient pas de son accident. C’est là qu’il fait le parallèle avec le match de 1982 car Battiston ne se souvenait absolument de rien" relate le chroniqueur.

1 images
© AFP

Une BD pour les fans de football

Ce voyage perpétuel dans le temps est assez déroutant pour le lecteur car "on oscille en permanence entre rêve et réalité, le parcours personnel du scénariste avec celui des joueurs de l’équipe de France" analyse Mathieu Van Overstraeten.

À l’inverse, le chroniqueur estime ce jeu de chronologie intéressant et souligne aussi la nostalgie véhiculée par cette BD pour les amoureux du ballon rond. On évoque donc le match France-Allemagne de l’Ouest mais aussi France-Koweit lors duquel le frère de l’émir de ce pays était monté sur le terrain pour interrompre la défaite de son équipe. Cette bande dessinée questionne également la place du football dans l’évolution de notre société.

Le titre de la BD, Mon album Platini, est également une référence assumée à l’album Panini qui sert à collectionner les photos des joueurs de football d’une grande compétition. Le petit garçon sur la couverture tient d’ailleurs celui de 1982 dans ses mains.

Retrouvez Mathieu Van Overstraeten pour d’autres idées bandes dessinées, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK