Le 6-8

Plus d'infos

"Lucien et les mystérieux phénomènes" : l'album récompensé à la Fête de la BD à Bruxelles

Comme la vie est nulle sans bulles, on s’offre un petit moment pour feuilleter les albums BD qui sont sous les projecteurs en ce moment. C’est Mathieu qui nous invite à cet instant loisir et qui partage avec nous toute la teneur de ces quelques planches BD.

"Lucien et les mystérieux phénomènes" paru aux Editions Casterman

"Lucien et les mystérieux phénomènes" a reçu le tout premier prix Atomium des enfants, à la fête de la BD à Bruxelles. C’est un prix qui récompense une BD pour son caractère pédagogique, et ce sont les enfants qui décident de surcroît. Cet album "Lucien et les mystérieux phénomènes" est véritablement dans l’air du temps, c’est une série fantastique ET écologique, qui prône le respect de la nature.

Un prix qui souligne l’excellence pédagogique de ce petit chef d’oeuvre.

"Lucien et les mystérieux phénomènes" Tome 2 : GRANIT ROUGE

Focus sur ce tome II "granit rouge" qui vient tout juste de sortir en librairie.

Lucien est un petit garçon à l’esprit vif et plein d’imagination – lui et sa soeur sont venus passer quelques jours chez leur grand-mère à Douarnenez ; un petit village Breton. C’est la période du carnaval : une grande fête de cinq jours est prévue ! Mais cette année, les festivités sont perturbées par des agressions contre tous ceux qui veulent rejoindre l’île Tristan, petit coin de nature préservée, devenu lieu de culture et de convivialité. Tandis que la terreur s’empare des habitants, une rumeur prétend que les vols et pillages seraient perpétrés par le fantôme du cruel brigand La Fontenelle, aperçu dans les rues étroites du vieux port, et pourtant mort au XVIIe siècle. L’occasion pour Lucien de résoudre un nouveau mystère !

La BD bénéficie de magnifiques graphismes très esthétiques. Les couleurs sont très originales et participent à l’ambiance tendre et mystérieuse à la fois. C’est un graphisme vraiment intéressant. Derrière les histoires de Lucien, on retrouve un véritable couple d’auteurs :" Delphine Le Lay et Alexis Horellou " – ils ressemblent d’ailleurs fortement aux parents de Lucien. Tous les deux sont artistes musiciens et prônent à un retour à une vie plus proche de la nature.

Ces albums, ce sont des histoires derrière lesquelles il y a toujours un message. Dans ce cas-ci, il est question de faire la fête sans abîmer la planète… Toutes sortes de détails sont donnés pour s’amuser sans polluer. Ça va plaire aux écoles, aux enfants et aux parents.

Un tome 3 pointe déjà le bout de son nez !

La dernière rose de l’été (Editions Sarbacane)

Un livre coup de coeur pour Mathieu ! C’est une BD qui nous ramène dans l’ambiance estivale, c’est le second album de l’auteur.

Léo, jeune rêveur parisien caressant l’espoir de devenir écrivain, bosse dans un lavomatique en attendant de trouver l’inspiration pour son grand œuvre. Un jour, le destin vient lui donner un coup de pouce sous la forme de son riche cousin, qui lui propose de garder sa maison de vacances : effaré mais content, le timide Léo se retrouve voisin de riches plaisanciers aux voitures de collections et villas d’architectes où le champagne coule à flot. Dans cette atmosphère aussi légère que surréaliste, cependant, quelque chose cloche. Des corps de jeunes gens sont retrouvés l’un après l’autre aux alentours et une étrange tension monte… Bientôt, il devient clair qu’un assassin pervers sévit tout près. C’est dans ce cadre étrange que Léo rencontre sa voisine, adolescente capricieuse et sauvage : la belle Rose.

Il y a une esthétique très soignée, chaque case ressemble à un petit tableau : un vrai chef d’oeuvre.

Retrouver les chroniques BD de Mathieu sur son site web : AGE-BD. com

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK