Le 6-8

Plus d'infos

Les nouvelles technologies pour tenter d'élucider l'assassinat de John F. Kennedy

Ce lundi 9 décembre dans "le 6-8", Tom Salbeth outre le phénomène des faux influenceurs, évoquait aussi l'utilisation des caméras 3D pour résoudre peut-être l'assassinat de JFK.

Tom Salbeth, le chroniqueur web et technologies du "6-8", a abordé le célèbre assassinat du 35ème président des États-Unis, mort de deux balles dans le cou et dans la tête, à Dallas le 22 novembre 1963, sous l'angle des nouvelles technologies.

"C'est un mystère qui nous poursuit depuis très longtemps" remarque le chroniqueur à propos des éléments entourant l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. "La technologie va peut-être permettre de faire avancer les choses, ou en tout cas compenser la frustration de nombreux Américains qui n'ont pas pu suivre réellement l'enquête et collecter toutes les pièces du dossier".

Cette technologie, c'est l'usage des caméras 3D : "les archives nationales américaines ont décidé d'utiliser les nouvelles caméras 3D pour scanner les balles de fusil".

Il s'agit donc de résoudre un des éléments de l'enquête, notamment lié à la théorie attestant la présence d'un second tireur en plus de Lee Harvey Oswald, assassin présumé du président Kennedy, tué à son tour deux jours après la mort de JFK.

"Il y a trois balles, deux qui ont tué Kennedy et la troisième, la balle magique dont on ne comprend pas trop les impacts, qui aurait eu des dommages collatéraux. Nous pourrons observer en 3D la balle qui a été scannée. Grâce à cela, les experts espèrent pouvoir dessiner un peu mieux sa trajectoire" détaille le chroniqueur.

Connaîtra-t-on finalement un jour la vérité sur l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy ?

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK