Le 6-8

Plus d'infos

Les nouveaux McCartney et Zayn et la compile Voulzy, sorties phares de fin 2020 et début 2021

Bruno Tummers a analysé dans Le 6-8 les dernières rares sorties d’albums dont le nouveau de Zayn Malik mais aussi celui de Paul McCartney sorti en décembre 2020 et une compilation de Laurent Voulzy.

Côté francophone, le public a été servi avec la sortie du nouveau titre des Enfoirés signé par Slimane et l’annonce d’un catalogue numérique inédit de Pascal Obispo, côté anglophone, c’est la sortie du nouvel album de Zayn Malik qui suscite l’intérêt en ce début 2021.

Zayn Malik, roi de la communication

Le nom de Zayn Malik ne vous évoque peut-être rien mais le chanteur britannique est très populaire chez les enfants et adolescents. Agé de 28 ans, il provient du boys band des One Direction, qui "a quand même rempli chez nous le stade Roi Baudouin" souligne Bruno Tummers pour démonter sa popularité. Le groupe est en pause depuis six ans désormais, période qui permet aux cinq membres de poursuivre une carrière solo comme pour le mieux connu Harry Styles, dont vous entendez régulièrement les titres extraits de ses deux premiers albums sur VivaCité.

Zayn Malik sort déjà de son côté son troisième album solo avec Nobody’s Listening, ce 15 janvier 2021, avec en tête le titre Better.

"On est sur des sonorités assez douces. C’est un mélange de R&B et de hip-hop. C’est très différent du côté très pop des One Direction alors que par exemple Harry Styles est resté dans cette mouvance" analyse le chroniqueur.

Zayn Malik a frappé fort dans sa communication puisqu’il a laissé un numéro de téléphone sur ses réseaux sociaux que les fans pouvaient composer. Ces personnes ont alors pu écouter l’album avant les autres et l’artiste a pu envoyer des SMS à certaines fans. "L’album est destiné à un public féminin très jeune" observe Bruno.

Paul McCartney surprend encore à 78 ans

Aussi présent sur les réseaux mais surtout dans nos étagères de disques, Paul McCartney a sorti mi-décembre un album surprise, écrit et composé pendant le confinement.

Bel exploit, le Beatle joue tous les instruments de l’album. Ce n’est toutefois pas la première fois que Macca propose une telle production. En 1970, l’artiste sort un premier album solo qui s’intitule McCartney I, sur lequel figure le titre Maybe I’m Amazed, "qui est d’ailleurs l’une des causes de la séparation des Beatles" rappelle Bruno Tummers. Un deuxième album où il joue tout en solo sort ensuite en 1980. 40 ans après ce dernier arrive donc McCartney III.


►►► À lire aussi : Les albums des séducteurs Josh Groban, Jane Birkin et Shawn Mendes qui raviront chaque génération


"Il y condense toute sa science et sa richesse mélodique" estime le chroniqueur, impressionné de voir l’auteur-compositeur-interprète britannique chanter, faire les chœurs et jouer de tous les instruments à près de 80 ans. "Il garde une grande faculté étonnante de renouvellement. C’est un très bon album qui curieusement ne performe que très peu dans les ventes chez nous" assure Bruno.

Le Florilège de Laurent Voulzy

Si peu de sorties sont à répertorier en janvier, plusieurs compilations paraissent dont Florilège de Laurent Voulzy qui contient un inédit que vous entendez sur VivaCité : Loreley, Loreley"Ce n’est vraiment pas la meilleure chanson de Laurent Voulzy" déplore Bruno Tummers, estimant que cette chanson se calque fort sur ses précédentes.

Outre les tubes comme Le cœur grenadine, Belle-île-en-Mer Marie-Galante, Le soleil donne, on retrouve des titres moins connus comme Le miroir, tout premier 45 tours de l’auteur-compositeur-interprète français. "Avant son explosion, Laurent Voulzy a sorti une dizaine de 45 tours. Il écrivait ses textes et composait ses musiques seul. Tous ceux-ci ont été des bides jusqu’à sa rencontre avec Alain Souchon et le premier carton arrive en 1978 avec Rockcollection" explique le chroniqueur.

Ce titre rend hommage aux standards de la musique anglaise des années 60 et 70. "C’est la radio qui m’a donné envie probablement d’être chanteur et de faire un groupe. J’écoutais Radio Caroline quand j’étais au lycée interne. C’était une radio pirate car on n’avait pas le droit de l’écouter. Je mettais mon transistor sous mon oreille et au-dessus un polochon pour ne pas que le surveillant entende que j’écoutais la radio et les chaines anglaises" racontait d’ailleurs Laurent Voulzy.

La douceur de cet artiste se manifeste dans les 40 titres de cette compilation.

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK