Le 6-8

Plus d'infos

Les miracles du recyclage : des objets déco belges à base de poussières de plastique

Relookez votre intérieur avec des objets déco tendances, écoresponsables et 100% belges, c’est ce que vous propose la toute jeune marque liégeoise Mayeko Design. Zoom sur cette découverte avec Véronique Wese, chroniqueuse pour Le 6-8.

La tendance est à l’upcycling et Marlyne Matheis, fondatrice de Mayeko Design, l’a bien compris. Un concept qui prend de l’ampleur ces dernières années alors qu’on ne peut plus fermer les yeux face aux dégâts causés par l’industrie du plastique sur notre planète.

Par upcycling, entendez la transformation de déchets ou matériaux non utilisés en objets qui pourront à nouveau servir. Pile poil ce que met en pratique cette jeune liégeoise de 26 ans qui vient de créer sa marque de décoration.

Des poussières de plastique transformées en objets uniques

A base de poussières de plastique recyclées, Mayeko Design crée de nouveaux objets destinés à égayer votre intérieur. De la salle de bain à la cuisine, la marque belge vend des objets au design épuré qui est non sans rappeler la tendance minimaliste scandinave avec des sous-verres géométriques, des boîtes à bijoux, porte-savon, plateaux… Le tout se décline en 5 coloris et reste accessible pour toutes les bourses (comptez un budget de 6€ à 30€ /pièce en fonction de la taille de l’objet). Le petit plus ? Fabriquée à la main dans un atelier, chaque pièce possède un rendu unique.

La marque donne ainsi une seconde vie à du plastique thermodurcissable, un matériau résistant utilisé notamment dans le secteur automobile ou pour les bouchons de parfum. Et comme rien ne se perd, Mayeko se fournit auprès d’une société qui recycle déjà ces poussières de plastique dans l’industrie ferroviaire. C’est donc le rebut issu de ce premier recyclage qui finit en objets déco !

Mayeko est la pépite belge que l’équipe du 6-8 a décidé de mettre en avant à une époque où l’on a tendance à rester chez soi : "Avec les confinements, le télétravail, on est plus souvent chez soi et on a envie d’être entouré de jolies choses" confie notre chroniqueuse.


► A lire aussi : Comment teindre son linge avec des plantes ?


Apporter de la chaleur dans nos intérieurs, telle est la mission de Mayeko, mot qui est la fusion de Marlyne, nom de la créatrice, et Yoko, prénom qui signifie "enfant du soleil", et dans lequel on entend "éco".

Retrouvez les autres découvertes déco de Véronique Wese sur Auvio, et rendez-vous chaque jour de la semaine sur La Une pour plus d’actu et de bons plans dans Le 6-8.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK