Le 6-8

Plus d'infos

Les maisons "les plus moches de Flandre" : quand l'architecte dérape...

Le paysage architectural belge a de quoi nous surprendre. Dans son livre "Ugly Belgian houses", le Flamand Hannes Coudenys recense les façades des maisons les plus moches qu’il a pu rencontrer. Et il y a de quoi sourire…

Dans Le 6-8, Gilles Delvaulx, notre "francophone de Flandre", mettait en lumière l’idée originale qu’a pu avoir Hannes Coudenys il y a quelques années en scrutant le paysage architectural flamand.

Un paysage pour le moins éclectique, tant le jeune Flamand a pu tomber sur des façades toutes… plus moches les unes que les autres. Un brin moqueur, mais toujours avec bienveillance, Hannes Coudenys avait alors créé un blog en 2011, puis une page Facebook comptant plus de 110.000 abonnés dans lesquels il faisait part de ses trouvailles fantastiques sur le sol flamand.


►►► À lire aussi : Le bakfiets, ce phénomène à deux (ou trois) roues qui a envahi la Flandre


Ugly Belgian houses, un bouquin plein de surprises

"Après, il a donc sorti le bouquin "Ugly Belgian houses" que je vous recommande vivement. C’est absolument délicieux et très drôle", remarque Gilles Delvaulx avant de montrer quelques aperçus sur le plateau du 6-8.

Accompagnées de quelques commentaires bien sentis, les photos des maisons basées essentiellement en Flandre sont des plus étonnantes. "C’est vrai que ce n’est pas très joli, on se demande un peu ce qui est passé par la tête de l’architecte", répond Sara.

- Architecte : quel genre de fenêtres aimeriez-vous ?

- Client : Oui !

 

Gilles Delvaulx enchaîne et laisse place à une maison "renversante", puis une autre mitoyenne, cette fois, où il est difficile de dire laquelle était "moche en premier": "Les commentaires sont vraiment magiques", ajoute-t-il.

3 images
"Le mur Est est en train de couler" © Tous droits réservés
"Qui était moche en premier ?" © Tous droits réservés

L’inconvénient après cette bonne tranche de rigolade ? "Quand on commence à regarder les maisons, on ne voit plus que ça. Et surtout les maisons laides, c’est le risque à prendre", avertit le chroniqueur avec humour.

Si la plupart des maisons sont flamandes, Gilles estime que le sud du pays n’est sûrement pas en reste. Il y a donc un marché à prendre ou un équivalent à trouver côté francophone, assure-t-il.

"Après, c’est sûr que cela reste anecdotique car le plus important en architecture, c’est surtout ce qui est utile ou néfaste plutôt que ce qui est beau ou laid", pointe Gilles.

Dans cette optique, le chroniqueur conclut en recommandant le livre "Built-Unbuilt" de Julien De Smedt et Julien Lanoo mettant lui en valeur de véritables bijoux architecturaux, car si certains ne manquent pas d’audace, de nombreux architectes belges sont aussi remplis de talent !

Retrouvez la séquence "Vu de Flandre" de Gilles Delvaulx, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK