Le 6-8

Plus d'infos

Les idées lifestyle belges pour éviter la grise mine en période de Blue Monday

Valérie Kinzounza est notre éclaircie dans la grisaille de ce mois de janvier. La chroniqueuse lifestyle du 6-8 vous propose ses coups de cœur noir-jaune-rouge pour apporter de la couleur à une période bien terne.

Le blue monday, censé entamer la semaine la plus déprimante de l’année, a eu lieu ce 18 janvier. Pour apporter du baume au cœur, Valérie Kinzounza a des solutions lifestyle et locales pour garder la positive attitude même en pleine période de pandémie de coronavirus. Voici ses coups de coeur du début d’année.

Les chaussettes caritatives

Si vous avez le moral dans les chaussettes, Valérie Kinzounza vous conseille d’adhérer au Socksialclub pour repartir du bon pied. Il s’agit d’un club privé… d’amateurs de chaussettes en coton.

En payant un abonnement de 17€ par mois, chaque membre reçoit une paire designée par une personnalité : de la mode, artiste, etc. Leur nom n’est jamais révélé à l’avance et les paires taillent entre 35 et 46.

L’objectif est de mettre en lumière ces personnalités mais d’œuvrer aussi pour les réfugiés en Belgique. "Pour chaque abonnement souscrit, un kit de sous-vêtements est offert à la plateforme des réfugiés et pour chaque paire de chaussettes, car cela peut aussi être acheté individuellement, il y a un repas fourni à des réfugiés" indique ainsi la chroniqueuse.

Démarré fin 2020, les membres ont eu droit à une paire créée par l’illustrateur Jean Jullien ou encore une par la chanteuse Pomme en janvier 2021.

Les t-shirts à la mode de Bruxelles

Toujours dans les vêtements, un autre coup de cœur se porte sur les t-shirts qui célèbrent Bruxelles, mis au point lors du premier confinement. L’initiative émane du bruxellois Kwinten Lambrecht qui a découvert des rues et des bâtiments qui lui étaient inconnus dans la capitale.

Il décide alors d’appeler des illustrateurs locaux afin d’imprimer des t-shirts qui rendent hommage aux différentes communes de la région Bruxelles-Capitale en mettant à l’honneur des lieux caractéristiques. La plupart des communes comme Schaerbeek ou Jette ont déjà été illustrées, les autres arrivent bientôt pour Shirts In Brussels.


►►► À lire aussi : Découvrez le nectar des conseils bien-être pour mieux vivre le confinement


Le tout, au prix de 29€, est fabriqué en coton durable, est sérigraphié à Bruxelles et est livré à vélo pour les habitants de la capitale.

Les attrape-rêves colorés

Niveau décoration, Valérie Kinzounza pointe une tendance de ces dernières années : les attrape-rêves.

Voici la collection signée Virginie Van Zuylen, gros coup de cœur de notre chroniqueuse. Cherchant la meilleure harmonisation des couleurs possibles, cette artiste se base sur la nature et la lithothérapie pour ses créations. Elle choisit ainsi des pierres qui ont des significations, qui renforcent la confiance en soi par exemple et elle prend soin de choisir un bois particulier dans la forêt pour le support.

L’artiste façonne donc ces attrape-rêves selon vos besoins et vos envies, le tout pour une somme entre 40 et 60€ selon la taille, un prix "hyper raisonnable".

Les couettes qui apaiseront le couple

Difficile de dormir avec la température qui vous convient dans votre lit en hiver ? Valérie vous propose d’essayer une couette pour les couples qui ne dorment pas de la même manière.

Un côté est plus rembourré et donc plus chaud pour la personne plus frileuse et l’autre moins rembourrée pour le membre du couple qui ne l’est pas.

Il s’agit de la couette n° 129 de Plumka, une marque 100% belge et qui fabrique à Bruxelles des couettes et oreillers depuis plusieurs générations avec son propre atelier. "C’est une technologie de pointe avec une démarche naturelle et durable" promet Valérie. Plus intéressant encore, Plumka travaille sur du sur-mesure selon les sensibilités de chacun pour le sommeil.

Finies dorénavant les disputes de couple sous la couette !

Des affiches illustrées pour décorer votre intérieur

Décorez aussi votre intérieur avec les fresques murales à main levée de la Liégeoise Pupa Biasucci.

"Cela donne une touche d’originalité à votre déco, un mur de votre maison. Elle s’adapte évidemment à votre univers et vos goûts" déclare Valérie Kinzounza.

Elle propose désormais un concept baptisé Les béguins by Pupa : des illustrations déclinées en affiches. En noir et blanc ou en couleur, vous pouvez aussi choisir le format pour décorer les murs d’une de vos pièces, à 36€ en A4 ou 48€ en A3.

Les cocons pour bébés qui vous feront craquer

Valérie n’oublie enfin pas les bébés attendus du confinement avec les nids d’ange, de Ouatine et Cumulus, sortes de sacs de couchage pour nouveaux-nés.

Ceux-ci ont été pensés pour "rappeler le ventre de la maman". Cette marque a été créée par deux jeunes mamans et infirmières en soins pédiatriques. Elles ont donc de l’expérience dans le domaine.

Ils sont entièrement fabriqués à la main, et garantis sans couture ni substance nocive. Ces produits "recréent complètement les sensations du cocon utérin avec le coté chaleur, douceur, élasticité et système de thermorégulation" précise Valérie.

Ces nids d’ange, disponibles dès 59€, aident le bébé à se développer en douceur et existent aussi pour les jumeaux.

Retrouvez les idées tendances et lifestyle de Valérie Kinzounza, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK