Le 6-8

Plus d'infos

Les chiens peuvent apprendre à détecter les crises de diabète

Bénédicte Flament nous apprend que le plus fidèle ami de l'homme pourrait détecter les crises de diabètes dans sa chronique du "6-8".

On connaît déjà le flair que possèdent notamment les chiens pour détecter des objets ou des substances illicites, ou encore les exploits des chiens secouristes. Ces animaux à quatre pattes pourraient aussi potentiellement sauver des vies de certaines maladies.

Il existe déjà des animaux qui sont capables de détecter certains types de cancer, "notamment le cancer du sein chez la femme, un projet monté par l'institut Marie Curie en France" assure Bénédicte Flament.

Mais un autre projet se développe depuis un an et demi en Europe s'inspirant d'une pratique plus répandue aux États-Unis, "où on développe des techniques d'apprentissage pour aider les personnes diabétiques en leur mettant à disposition un chien qui est capable de détecter précocement une potentielle crise d'hypo ou d'hyperglycémie" annonce la chroniqueuse et vétérinaire.

Deux méthodes d'alerte

Les personnes qui sont atteintes de telles maladies peuvent faire des crises d'insuline car elles ont trop ou pas assez de sucre dans le sang. Elles peuvent déjà contrôler leur glycémie avec une piqûre sur le doigt ou avec un détecteur sur l'avant-bras. "Mais il faut un état d'éveil pour contrôler sa glycémie. C'est contraignant notamment chez les plus jeunes enfants" note Bénédicte.

C'est dans cette optique que le chien peut se montrer très utile pour les diabétiques ou les parents d'enfants diabétiques. Bénédicte Flament révèle ainsi : "on ne connaît pas exactement le mécanisme mais on pense que quand une personne entre en phase de crise, elle libère de l'adrénaline plus que d'habitude. Cela, le chien arrive à le détecter".

Les chiens commencent ainsi à être éduqués à deux méthodes d'alerte de crise diabétique : 

  • Soit venir appuyer leur museau sur le genou ou sur l'avant-cuisse de la personne
  • Soit on leur met un petit buzzer et avec leur patte ils vont appuyer dessus

Dans les deux cas, "ce geste donne l'indication à la personne qui commence sa crise d'hyper ou hypoglycémie qu'il y a quelque chose qui se passe". À ce moment, les personnes susceptibles d'une telle crise se réveillent, une méthode qui pourrait donc rassurer les diabétiques et les parents d'enfants atteints d'une telle maladie.

Un long apprentissage... qui peut sauver une vie

"Potentiellement, tous les chiens peuvent participer à ce type de projet dès le moment où on les prend tôt dans leur vie pour les mettre à l'apprentissage, sachant que ce sont quand même des apprentissages qui sont relativement longs et coûteux" prévient Bénédicte.

De fait, pour former un chien à cette aptitude, il faut compter "un budget de 30000 euros... mais cela peut sauver une vie" assure-t-elle toutefois.

Autres manière de les conditionner, on peut les réformer selon la vétérinaire. "Par exemple, des chiens guides d'aveugle qui arrivent en fin de fonction car ils sont fatigués peuvent être inclus dans ces projets d'auxiliaires de vie" se réjouit-elle.

Vous fallait-il encore une preuve que le chien est le meilleur ami de l'homme ?

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK