Le 6-8

Plus d'infos

"Les Chambres du Chef" : un hôtel transforme ses chambres en restaurant insolite

"Les Chambres du Chef", c’est le concept sympathique lancé par l’équipe du Pentahotel de Bruxelles. "Une idée 100% covid proof", assure la chroniqueuse Juliette Grégoire dans Le 6/8. Le tout organisé en collaboration avec différents chefs d’établissements bruxellois.

Aujourd’hui, manger au restaurant est encore possible grâce notamment au concept lancé par le Pentahotel consistant à transformer leurs chambres communicantes en deux espaces distincts : l’espace chambre classique avec le lit et la chambre attenante où a été retiré le lit pour y installer une table de restaurant.

Une alternative qui fait du bien au secteur

"Vous pouvez déguster un bon repas sur place comme au restaurant. Il y a un serveur qui vient vous montrer ce que vous allez manger, proposer du vin, débarrasser, évidemment masqué parce que toutes les mesures covid sont respectées", assure Juliette Grégoire.


►►► À lire aussi : Deux gîtes insolites à tester avec votre bulle pour s’évader à deux pas de chez soi


Les Chambres du Chef sont organisées tous les vendredis et samedis. Chaque soir, un chef différent d’un établissement bruxellois est mis à l’honneur tels que Le Tournant, Le Local, Barge ou encore Humphrey. "On est vraiment chouchouté comme au resto et qu’est-ce que ça fait du bien parce que je suis sûre que, comme moi, ça vous manque ces moments à table…", continue-t-elle.

Un "package" relativement abordable

Le repas est compris dans un "package" comprenant la nuitée en plein centre de Bruxelles, un menu 3 services avec deux verres de vin et une bouteille d’eau ainsi qu’un petit-déjeuner copieux et de choix. L’ensemble est proposé au prix de 169€ pour deux personnes, soit 84,5€ par personne.

Mais il n’y a pas qu’à Bruxelles que ça se passe puisque le Pentahotel de Liège et de Louvain propose également cette alternative. " Pour le mois de janvier tout est complet pour Bruxelles et Liège mais il reste quelques disponibilités à Louvain", annonce la chroniqueuse. Cependant, cette dernière conseille de rester à l’affût sur le site ou la page Instagram de l’hôtel si la situation de l’horeca, c’est-à-dire que les restaurants restent fermés, était amenée à ne pas bouger pour le mois de février.

 

Retrouvez les bons plans insolites avec Juliette Grégoire, et bien d'autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK