Le 6-8

Plus d'infos

Le ronronnement du chat, bien-être et antistress par excellence

Le ronronnement est une vocalise que l’on connaît chez le chat… Y a-t-il d’autres animaux qui ronronnent ? Que signifie-t-il et quel est son bienfait sur notre organisme ? La vétérinaire Bénédicte Flament a livré son avis sur la question dans Le 6-8.

On peut dire que le ronronnement est une vocalise qui est exclusivement la patte des félidés : tous les individus de la grande famille des félidés possèdent la faculté d’émettre ce son particulier à savoir les chats domestiques bien entendu, mais aussi tigres, panthères et chats sauvages, détaille notre vétérinaire maison.

3 images
© Tous droits réservés

Un mécanisme encore inconnu

Le mécanisme du ronronnement reste encore à l’heure actuelle un mystère non élucidé par ceux, et ils sont nombreux, qui ont tenté d’en comprendre le fonctionnement. "Il y a cependant deux hypothèses qui sont émisesindique Bénédicte Flament. L’une affirme que le ronronnement est le fruit de la contraction rapide des muscles du larynx. L’autre s’appuie sur la vibration de la veine cave amplifiée par les bronches, la trachée… Quoi qu’il en soit, le ronronnement est un réflexe inné que le félidé acquiert dès le deuxième jour de sa vie.

Il constituerait un réel mode de communication entre le chaton et sa mère, prenant une dimension de sécurité et d’apaisement.

3 images
© Tous droits réservés

Le ronronnement : signe de bien-être

Oui, le chat qui ronronne manifeste généralement un sentiment de bien-être, de confiance vis-à-vis de son environnement. "Mais pas que…prévient la vétérinaire et chroniqueuse.

Le ronronnement peut parfois prendre une toute autre signification : stress, situation de douleur, ou de détresse. "De même que les ronronnements du chaton et de sa mère servent à se rassurer mutuellement, le chat stressé, en phase de douleur ronronne pour se rassurer" précise Bénédicte. Et ça va même plus loin, des chercheurs ont pu démontrer que des chats hospitalisés souffraient moins des complications postopératoires que les chiens grâce à leur ronronnement régulier.

Pourrait-on se servir du ronronnement pour nous apaiser nous ?

Qu'est ce que la ronronthérapie ? La ronronthérapie existe vraiment et montre de réelles vertus apaisantes : diminution de la tension artérielle… Ce qui serait de nature à nous apaiser !

"Tout se passe exactement comme si le bruit du ronronnement entraînait chez nous la production de sérotonine, une hormone particulière qui est responsable de l’apparition d’une phase de présommeil, relaxante et totalement apaisante…" détaille Bénédicte Flament.

Certains établissements hospitaliers, notamment au Japon, utilisent dès à présent les vertus de cette vocalise animale afin de l’intégrer à certaines méthodologies d’accompagnement thérapeutique : "c’est par exemple le cas dans des unités de soins pour des patients polytraumatisés" conclut notre vétérinaire maison.


►►► A lire aussi : L’arbre à chat est-il vraiment indispensable ? Oui, mais des alternatives existent


Retrouvez les conseils vétérinaires de Bénédicte Flament et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

3 images
© Tous droits réservés
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK