Le 6-8

Plus d'infos

Le konjac, nouvel allié minceur venu d’Asie, coupe-faim naturel à mettre dans votre assiette

Chantal van der Brempt, notre chroniqueuse et nutritionniste, vous nourrit de ses idées minceurs avec un produit étonnant et encore peu valorisé en Belgique : le konjac.

Il existe de plus en plus de superaliments qui se prêtent parfaitement à une alimentation saine comme le matcha, le kale ou le moringa. Chantal van der Brempt s’intéresse désormais au konjac, un véritable allié minceur.

Des effets coupe-faim

Le konjac est un tubercule asiatique encore peu connu du grand public en Belgique. Elle existe depuis au moins le 6e siècle, sous forme de pomme de terre.

Les agriculteurs en extraient de la farine pour fabriquer des pâtes, des nouilles, du riz et des vermicelles appelés shirataki. On ressort également une fibre contenue dans ce konjac, du glucomannane qui peut s’utiliser comme épaississant comme complément alimentaire.

Si cet aliment semble à première vue peu appétissant, il recèle pourtant de nombreux bienfaits pour notre corps.


►►► À lire aussi : Comment se nourrir sainement sans gaz ni électricité ?


Le glucomannane fonctionne vraiment comme un coupe-faim. "Ce sont des fibres solubles qui ne seront pas digérées véritablement par le corps et qui arrivent à peu près intactes dans l’intestin dans lequel ils prendront jusqu’à 50 fois leur volume" explique Chantal van der Brempt. Son ingurgitation a donc un double effet porté à la fois sur la satiété et sur la vidange de l’estomac qui sera ralenti. Ces deux conséquences s’avèrent donc importantes sur la gestion de notre poids.

Il serait même plus efficace comme coupe-faim que d’autres fibres comme le guar d’après certaines études scientifiques ajoute la chroniqueuse.

2 images
© iStock / Getty Images Plus

Comment consommer le konjac

Pour bénéficier de ses vertus sur notre poids vous pouvez trouver le konjac sous forme de compléments alimentaires, en gélules ou en poudre. Pour couper votre faim, prenez un gramme du produit une demi-heure à une heure avant le repas ou bien dans l’après-midi pour éviter de grignoter.

Vous pouvez aussi le cuisiner avec les nouilles de konjac.

Prenez soin toutefois de ne pas consommer cet aliment en grandes quantités : comptez entre 2 et 4 grammes par jour maximum. De plus, si vous démarrez directement avec cette dose, vous risquez divers désagréments digestifs comme des crampes et des diarrhées.

Ne pensez pas non plus que le konjac est le remède minceur par excellence. Il faut l’allier à un régime pauvre en calories et continuer à bouger.

2 images
© Getty Images

D’autres bienfaits pour notre santé

Le konjac ne sert pas que de coupe-faim, il est également pauvre en calories. 100 grammes de pâtes classiques vous apporteront 165 calories alors que 100 grammes de konjac se traduisent par un apport de… 9 calories.

Ce tubercule agit aussi comme prébiotique. "Ils vont nourrir vos bonnes bactéries pour faire en sorte qu’elles soient en forme et empêcher en plus les mauvaises bactéries de proliférer : ils vont donc maintenir un bon équilibre dans les intestins" précise Chantal van der Brempt.

Qui dit bon équilibre bactérien dit aussi perte de poids mais aussi meilleure absorption des minéraux et vitamines et donc régulation d’une éventuelle constipation.

Cette racine asiatique agit aussi contre le taux de cholestérol et évite les pics de glycémie chez les diabétiques.

Attention toutefois, il y a des contrindications : jeunes enfants, femmes enceintes et allaitantes doivent éviter de se nourrir de konjac. Les gens qui souffrent de problèmes de déglutition doivent aussi être prudents sur son utilisation et les diabétiques pourraient connaître l’effet inverse de leur problème de glycémie en faisant trop baisser celle-ci.

La nutritionniste du 6-8 vous conseille également de privilégier le konjac déshydraté qui a un meilleur goût que celui qui est sous vide, au goût neutre mais qui dégage une odeur de saumure lors du déballage. Vous en trouverez déjà dans les supermarchés mais pas dans les petites épiceries.

Retrouvez les conseils nutrition de Chantal van der Brempt et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK