Le 6-8

Plus d'infos

Le concombre de mer, l'animal aux caractéristiques étranges qui font bien rire l'équipe du 6-8

Bénédicte Flament vous fait découvrir un animal pour le moins original : le concombre de mer. Il se caractérise par deux orifices dont un orifice anal pourvu de dents, une morphologie qui a bien fait rire l'équipe du 6-8 ce 8 juillet !

La nature regorge d'espèces animales étranges. Le concombre de mer en fait sûrement partie, en particulier parce qu'au regard de l'être humain, difficile de lui trouver un atout intéressant.

Un animal sans squelette et très lent

Le concombre de mer est également appelé Holothurie chez les scientifiques. Il fait partie de la famille des échinodermes, une famille dans laquelle on trouve également les oursins. "Ce sont des animaux qui n'ont pas de squelette : c'est un corps longiforme parcouru par cinq bandes musculaires qui lui donnent une certaine rigidité afin qu'il ne soit pas tout mou" explique Bénédicte Flament.

Il se déplace dès lors en ondulant mais très lentement : "Il a une vitesse de déplacement de 50 centimètres par heure" remarque la chroniqueuse et vétérinaire.

Le concombre de mer possède un orifice anal pourvu de dents

Une autre caractéristique ne passe pas inaperçue aux yeux de l'être humain : le concombre des mer possède deux orifices.

L'un des deux "lui servira de bouche qui se constitue plutôt d'un œsophage" note Bénédicte.

L'autre orifice, celui des déjections,... "lui sert aussi d'orifice respiratoire" une particularité qui fait bien entendu éclater de rire l'équipe du 6-8

Bénédicte Flament qui tente de garder son sérieux précise ce "don" de la nature : "Le problème, comme il respire par là, c'est que cet orifice reste béant tout le temps et il y a des choses qui peuvent y rentrer aussi. Pour éviter les problèmes, la nature est bien faite et c'est là que cet animal est particulier : il a des dents anales. Comme il y a des choses qui peuvent rentrer il doit se défendre. Si à un moment il y a un petit crustacé ou quelque chose qui essaie de rentrer par cet orifice de sortie, elles l'arrêtent".

Le concombre de mer possède un second moyen de défense. "Comme il se déplace lentement, son corps peut se durcir et devenir comme une pierre. C'est un moyen de défense contre les prédateurs" analyse la chroniqueuse.

Enfin, cet animal, selon l'espèce, peut se retrouver tant en surface que dans les profondeurs.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK