Le 6-8

Plus d'infos

Le cinéma fête ses 125 ans : retour sur la toute première séance de l’Histoire

Le cinéma a soufflé ce 28 décembre ses 125 bougies ! A presque 24h près, Nicolas Buytaers, chroniqueur cinéma dans Le 6/8 s’est penché sur la toute première séance de l’Histoire du cinéma. C’était à Paris, il y a plus d’un siècle. Retour sur cette soirée de décembre 1895.

Boulevard des Capucines. Le magnifique Salon indien du Grand Café à Paris accueille une poignée de spectateurs chanceux qui auront l’honneur d’assister à une révolution : le cinéma. Le premier film de l’Histoire dure 45 secondes. On le doit aux frères Lumière, Auguste et Louis. Voici à quoi assistent les visiteurs du Grand Café.


►►► À lire aussi : Cinépilou : des séances de cinéma à domicile pour les familles à 5 euros


En un seul et unique plan, on assiste à une révolution. La séquence s’intitule "La sortie de l’usine Lumière à Lyon", tout simplement parce que c’est bien là que la scène a été tournée.

1895, une année charnière

Plus tôt dans l’année, le 13 février, Auguste et Louis Lumière déposent le brevet de ce qu’ils appellent alors leur caméra cinématographique. Un mois plus tard, ils cherchent une histoire à raconter. Ils décident finalement de filmer la sortie des ouvriers de leur usine qui fabrique des plaques photographiques. Installés dans la cuisine de la loge du concierge de l’usine, les frères entament leur expérience sans que leurs ouvriers ne soient mis au courant.

Malheureusement, tout ne se déroule pas comme prévu. Un petit détail vous a peut-être interpellé. Il est assez étonnant de voir sortir les ouvriers en tenue extrêmement chic. Il s’agit en fait d’une seconde prise.

Déçus de leur première tentative où un chariot venait malencontreusement couper le champ, Auguste et Louis tournent cette version un dimanche, jour de repos, mais aussi et surtout, jour de messe. Endimanchés, les ouvriers de l’époque ne comprenaient même pas la raison de leur venue à l’usine un dimanche. Une expérience filmée ? A l’époque, la photographie à peine de voir le jour, comment imaginer reproduire une image animée ?

"Je suis allé au cinéma"

En cette fin d’année 1895, les frères Lumière ont hâte de faire découvrir leur œuvre. La première séance de cinéma est payante et accueille 33 spectateurs dont un certain Léon Gaumont qui fondera peu de temps après la fameuse société de cinéma Gaumont toujours bel et bien active dans le domaine. C’est la toute première en son genre.

Un franc. Dix films d’environ une minute chacun. C’est à partir de ce 28 décembre que nous avons commencé à dire "Je suis allé au cinéma". Aujourd’hui, le cinéma est à l’arrêt et le streaming entre dans la danse. Mais le grand écran reprendra certainement de plus belle. Nicolas Buytaers en est certain.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK