Le 6-8

Plus d'infos

La culture du "prénom" en Flandre : son évolution et ses particularités

Dans Le 6-8, Gilles Delvaulx, le chroniqueur francophone de Flandre nous parle de la culture du "prénom" au nord du pays et ses particularités bien différentes des nôtres.

Dans ses recherches, le chroniqueur a relevé trois particularités aux prénoms flamands. "La première, c’est le côté monosyllabique, c’est très court. Un petit florilège : Rob, Koen, Jan, Fré, Kurt, Wout, Bart, Rik, Dirk, Jos, Piet, Kris", énumère Gilles.

Du côté des prénoms plutôt féminins, on retrouve entre autres : Els, Lies, Ann, Roos, Eef, Fie, Ruth, etc. Chez les francophones, on notera plutôt des Emilie, Bénédicte, Barbara, Nathalie, Séverine, Grégory, Nicolas, Sébastien, Jean-Philippe. "Des prénoms toujours plus longs. Les Flamands sont très souvent plus concis en la matière", constate-t-il.

Pourtant, la tendance semble s’estomper. Aujourd’hui, les prénoms les plus populaires en Flandre sont plutôt francophones et le monosyllabe tend à disparaître. Noah, Arthur, Jules, Lucas, Olivia, Marie, ou encore Emma font partie des prénoms les plus donnés en Flandre ces dernières années.


►►► À lire aussi : Découvrez pourquoi le Limbourg vaut le détour et les curiosités à ne rater sous aucun prétexte


"Si je devais faire cette chronique dans 20 ans, cette particularité, ce côté monosyllabique n’aurait plus raison d’être", estime Gilles.

1 images
© Getty Images

Deuxième spécificité : les diminutifs. Les Flamands vont facilement appeler Patrick, Patje ; Marie, Marieke ; Benjamin, Ben, etc. Ainsi, les suffixes 'je' ou 'ke' sont régulièrement utilisés contrairement au sud de la frontière linguistique. "Ils vont aussi dire plus facilement "onze", Onze Patrick, par exemple"

Enfin, troisième différence majeure : la météo, ou plutôt les éphémérides. Après avoir comparé une météo francophone et une météo flamande, on remarque que les éphémérides n’existent tout simplement pas : "Ils ne le mentionnent jamais. Les dictons avec les prénoms, ça n’existe tout simplement pas", conclut Gilles.

Retrouvez le point de vue du francophone en Flandre Gilles Delvaulx et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK