Le 6-8

Plus d'infos

L'archive du jour à ne pas manquer: revivez le Carnaval de Binche en 1956

Carlo De Pascale n'a pas manqué de mentionner les célèbres Gilles de Binche, connus dans le monde entier, en ce Mardi gras. Avec des premières traces attestées au Moyen-Age, le Carnaval de Binche se vit encore avec autant de passion aujourd'hui. Comme tous les folklores, le Carnaval de Binche a évolué avec le temps. Le chroniqueur vous propose donc de remonter le temps et de retrouver les traditions qui étaient mises en valeur cinquante ans plus tôt.

"On voit la vie du Gilles à cette époque-là" commente Carlo De Pascale.

Pour plus d'images d'archives des carnavals en Belgique, consultez le site de la Sonuma.

L'origine du Carnaval

Apprenez également les origines du Carnaval avec la chronique de Virginie Hess dans Le 6-8.

"Le carnaval est profondément lié au cycle naturel parce qu'il accompagne le passage de l'hiver au printemps, de la mort à la vie. Il signale le renouveau, la renaissance, la fertilité des sols" résume-t-elle.

Elle détaille : "Le carnaval viendrait des rituels très anciens pratiqués durant l'Antiquité notamment à l'époque romaine il y avait les bacchanales, les saturnales, les lupercales. En Grèce on fêtait Dionysos, Isis en Égypte. Ces fêtes qui étaient liées à ces dieux qui faisaient et défaisaient les saisons. L'idée était de leur demander de chasser l'hiver, de faire revenir la végétation, d'avoir des troupeaux féconds. L'origine du carnaval remonte donc à bien loin. On avait aussi cette idée du chaos. On inverse l'ordre établi lors de ce moment de passage saisonnier".

Aujourd'hui cette dimension, "chaotique" est toujours associée, où souvent un prince carnaval se voit confier les clés de sa ville. Virginie Hess précise également : "On est dans un temps qui est cyclique. On passe d'une saison à l'autre et on est dans une période de non temps. D'ailleurs le roi carnaval est condamné à mort et puis renaît chaque année".

La dimension religieuse n'arrive qu'après, au Moyen-Age où le Carnaval correspond à l'avant Carême "où l'on va dans les excès à fond avant de se priver, avant de jeûner".

Les carnavals belges

Les carnavals belges viennent aussi de ces fêtes et traditions : "Tous nos grands carnavals viennent aussi de là. À Binche par exemple, les sociétés carnavalesques, chantent et dansent dans la rue pour chasser le bonhomme hiver, le mauvais esprit, pour demander des récoltes fructueuses. En fait les Gilles martèlent le sol pour réveiller la terre. À l'époque, on était dans des milieux agraires".

Autre fêtes que l'on retrouve dans nos contrées et liées aux fondements des carnavals, les grands feux, comme celui de Bouge. Virginie Hess explique : "C'est la purification, le retour de la lumière du printemps après l'obscurité de l'hiver, le retour de la vie active après l'enfermement hivernal. avec en point d'orge le bonhomme hiver qui part en fumée et annonce le retour des beaux jours".

N'hésitez pas à tester vos connaissances sur le quiz de VivaCité sur les carnavals belges.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK