Le 6-8

Plus d'infos

L'arbre à chat est-il vraiment indispensable ? Oui, mais des alternatives existent

La vétérinaire Bénédicte Flament a livré son avis sur une question qui taraude de nombreux propriétaires de félins : faut-il vraiment acheter un arbre à chat pour leur grand bonheur ou celui-ci n'est pas indispensable pour leur développement ? Analyse dans Le 6-8.

L'année 2021 doit aussi s'accompagner de la prise de bonnes résolutions pour nos compagnons à quatre pattes. Dans cette même optique, faut-il toujours dépenser plus d'argent pour son animal de compagnie ? Bénédicte Flament lève le voile sur un jouet toujours aussi tendance : l'arbre à chat.

3 images
© Mikael Tranbom / Getty Images

Les comportements habituels du chat

Pour identifier le besoin d'un arbre à chat, il s'avère nécessaire de comprendre ses comportements.

L'aménagement de l'intérieur d'une habitation est souvent primordial pour le bien-être de ses habitants. De nouvelles tendances déco se profilent d'ailleurs pour 2021 pour correspondre au mieux à nos besoins. Mais le phénomène s'applique aussi plus ou moins aux chats, en témoigne la multitude de comportements adoptés au cours des 24 heures sa journée mais qui sont assez récurrents.

L'éthogramme, à savoir l'ensemble des comportements sur une journée, du chat se décline en diverses activités recensées par notre vétérinaire :

  • Le besoin en nourriture et en boisson. Difficile pourtant d'évaluer son temps de table puisqu'il préfère grignoter en petite quantité. Le nombre de repas culmine ainsi chez le chat à 18 par jour. Ce comportement impacte évidemment son accès à sa gamelle.
  • Le toilettage : le chat prend 4 heures sur ses 24 heures pour prendre soin de lui.
  • Son activité favorite : dormir, puisqu'il passe entre 12 et 14 heures à se reposer.
3 images
© Getty Images

L'instinct prédateur

Sur les quelques heures qui restent, quels autres comportements faut-il également retenir ? L'exploration de son territoire fait aussi partie du déroulement de la journée d'un chat, mais celui-ci varie selon ses besoins. Si votre chat passe beaucoup de temps en extérieur, celui-ci peut parcourir un territoire d'une surface allant de 80 m² à 5 hectares. Si celui-ci a été habitué depuis tout petit à rester à l'intérieur, l'exploration de ce territoire sera réduit, s'étalant de 30 à 100 m².

Enfin, le chat chasse environ 30 minutes, non négligeables, par jour.

Si "la domestication a modifié certains types de comportements chez le chat", les instincts restent malgré tout ancrés en lui indique Bénédicte Flament. Par exemple, il chasse moins, son maître lui donnant à manger quotidiennement "néanmoins le chat pour son équilibre a besoin de poursuivre ce comportement de chasse et de l'exercer chaque jour".

Ce comportement de prédation n'a pas pour objectif de nourrir mais aussi de jouer puisque son alimentation est comblée par son maître (ou son 'esclave' ?). Il est donc nécessaire de ne pas laisser une gamelle vide puisque pendant votre absence, votre chat aura besoin malgré tout de manger. Attention cependant, donner à manger en continu ne signifie pas "donner à manger à volonté" prévient la vétérinaire et chroniqueuse.

On dit "oui" à l'arbre à chats

Concrètement, cet éthogramme permet de comprendre l'affirmation suivante de Bénédicte Flament :

L'arbre à chat n'est pas un objet de luxe mais un indispensable pour le chat.

La vétérinaire nuance toutefois : des alternatives existent à la place d'aménager un arbre à chat, qui requiert un budget parfois conséquent, dans votre intérieur.

L'essentiel, reste de lui offrir l'opportunité de pouvoir se percher ou se cacher. "L'objectif est qu'il puisse observer, c'est ce comportement qui est important pour lui et il se sent en sécurité" précise ainsi la chroniqueuse.

Parmi les alternatives citées optez peut-être pour :

  • L'adoption d'une décoration à la fois utile pour l'homme et pour le chat, avec des espaces en hauteur.
  • Laisser des endroits surélevés dans votre intérieur, accessibles à votre chat comme le dessus de certaines armoires ou les coins de certaines étagères.
  • Des hamacs pour radiateurs existent également et permettent au chat de rester au chaud tout en se mettant en sécurité.

N'oubliez pas que l'arbre à chat apporte l'avantage au chat de pouvoir marquer son territoire, non pas avec son urine mais avec ses griffes. "Ce n'est pas simplement pour se défouler".

Et s'il vous fallait encore un dernier argument pour craquer pour un arbre à chat, Bénédicte Flament promet que "tout ce que le chat recherche ce sont ces endroits et il en a besoin tous les jours même s'il n'en a jamais eu. Il ne s'en lassera pas !"

3 images
© Getty Images/iStockphoto
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK