Le 6-8

Plus d'infos

Et si vous investissiez dans un bureau de jardin ?

Si vous faites partie de ceux dont la concentration et l’efficacité vous font défaut à domicile, et que vous disposez d’un espace extérieur, il est peut-être temps d’envisager la construction d’un bureau de jardin afin de disposer d’une séparation claire entre votre vie professionnelle et votre vie privée.

Choix, conseils, règles, obligation… La chroniqueuse économie Caroline Sury, vous donne toutes les infos si vous aviez l’envie d’acquérir un bureau de jardin pour travailler à l’extérieur de votre maison tout en restant chez vous.

Comme chez soi mais au bureau

Vu la nouvelle flambée de cas de coronavirus, le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke, a rappelé que le télétravail restait "très fortement recommandé".


►►► A lire aussi le comité de concertation recommande très fortement le télétravail


Où trouver un bureau de jardin ?

Il existe plusieurs moyens de vous procurer un bureau de jardin et il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Vous pouvez en construire un vous-même en vous procurant un kit dans un magasin (de bricolage). "Par exemple, sur la plateforme en ligne de Makro, il existe déjà un espace extérieur de 9m² avec porte coulissante moyennant 3000€. Les prix proposés vont jusqu’à 7000€ (pour environ 15 m²)."

Les personnes qui peuvent se contenter d’un espace réduit peuvent aussi tout simplement installer un abri de jardin. Par exemple, chez Brico, il est déjà possible d’avoir un espace de 12 m² à partir de 1240 euros.

Vous pouvez aussi faire appel à un constructeur professionnel. Par exemple, l’entreprise Alium propose un studio de jardin de 20 m²: le Kioubic. "Ce studio est entièrement réalisé dans leur atelier à Waremme et il est ensuite posé au moyen d’une grue chez le client. Il existe bien d’autres modèles, notamment le Wald-Cube. Allez voir les exemples sur Facebook."

Un permis de bâtir ? C'est au cas par cas !

Selon Caroline, il faudrait d’abord voir si votre projet de bureau de jardin peut entrer dans la définition d’un abri de jardin. Si tel est le cas, en Wallonie, vous êtes exempté de permis de bâtir si votre abri est placé à au moins 1 m des voisins, si celui-ci n’est pas visible depuis la chaussée, si vous ne disposez pas déjà d’un abri de jardin et si sa superficie maximale est inférieure ou égale à 20m² et si hauteur ne dépasse pas 2,50 m à la gouttière et 3,50 m au faîte.

En ce qui concerne le Kioubic, le permis de bâtir n’est pas nécessaire en Région wallonne. Même son de cloche chez les concepteurs du Wald-Cube. S’il n’est pas destiné à l’habitation (par exemple atelier, remise, pool house, bureau, cabinet médical, buanderie, bâtiment préfabriqué, etc.), il n’y a pas lieu de demander un permis d’urbanisme pour le Wald-Cube 25.

Mais pour P&V, qu’il s’agisse d’une construction ou d’une unité mobile, vous devez disposer d’un permis de bâtir. Construire une habitation nécessite toujours un permis. Un bureau de jardin a une fonction de bureau est considérée comme complémentaire à l’habitat, un permis est donc également obligatoire. "Mais comme c’est le flou, soumettez d’office votre projet au service urbanisme de votre commune."

Une plus-value à la propriété

Faut-il prévenir mon assureur ou le cadastre ?

"Lorsque vous effectuez des modifications ou des ajouts à votre bien, il vaut mieux toujours prendre contact avec votre assureur afin d’adapter la valeur assurée initiale de l’habitation, ce qui permet d’éviter une sous-assurance en cas de sinistre" rappelle Caroline.

En ce qui concerne le cadastre : Tout contribuable qui modifie sa propriété doit en informer le cadastre (Administration Mesures et Evaluations) dans les 30 jours qui suivent la fin des travaux.

Une telle construction a certainement un impact sur le revenu cadastral par son importance et le fait qu’elle apporte une plus-value à la propriété.

►►► A lire aussi Toutes les informations sur le site du SPF

"Notez que si une telle construction est soumise au préalable à un permis d’urbanisme, alors les communes (ou la Région) communiquent ces permis au cadastre. Le contribuable qui oublierait d’en informer le cadastre s’expose au risque de recevoir une amende en plus de la révision de son revenu cadastral", conclu notre chroniqueuse Caroline Sury.

Retrouvez tous "les bons plans de Caro" sur sa page Facebook et dans Le 6-8 à suivre tous les jours de la semaine de 6h à 8h sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK