Le 6-8

Plus d'infos

En 1964, les premiers pas des Rolling Stones en Belgique créent déjà l'hystérie

Hugues Hamelynck a épinglé l'année 1964 ce 7 octobre dans Le 6-8 et le passage d'un 'jeune' groupe qui fait fureur à l'époque : les Rolling Stones.

En 1965 sort (I Can't Get No) Satisfaction, un tube planétaire qui fera connaître un autre groupe britannique dans le monde entier juste après les Beatles et qui renforcera la 'British Invasion' aux États-Unis : les Rolling Stones.

Un an plus tôt, alors que Salvatore Adamo "cartonne en France" avec le titre conventionnel, Vous permettez Monsieur ? souligne Hugues Hamelynck, les garçons 'rebelles' de la musique, les Stones, commencent à se faire un nom en Europe après la sortie de leur premier album éponyme. Formé en 1962, le groupe se compose alors de Brian Jones, Mick Jagger, Keith Richards, Bill Wyman et Charlie Watts.

Les Stones, les bad boys de la musique

Rapidement, les Beatles, vus comme les gendres idéaux au look propre et soigné, sont opposés aux Rolling Stones, les bad boys, qui représentent la déchéance, à l'attitude désinvolte et aux chansons vulgaires voire satanistes, par les médias.

"En général on était l'un ou on était l'autre" rappelle Hugues Hamelynck, mais "les Rolling Stones ont vraiment l'air d'être les méchants si vous écoutez bien comment le journaliste les présente : tous les qualificatifs y passent".

Celui-ci commente le premier passage des stars naissantes à Bruxelles avec leur célèbre manager Andrew Loog Oldham, pour une journée de promotion organisée par la firme de Decca en octobre 1964 dans l'émission Format 16/20. Cette émission passait à la RTB entre 1963 et 1967 et était consacrée à la jeunesse, signe d'ailleurs de son éclosion dans la société.

"Une institution éphémère", vraiment ?

"Ils ne sont pas doux, ils ne sont pas gentils, ils ne sont pas souriants, ils représentent la haine dé-convention, le sexe, la violence, mais eux aussi sont en passe de devenir une institution, une institution cependant éphémère" décrit le journaliste suivant les images de l'arrivée du groupe par avion puis en hélicoptère de la Sabena, accueilli par une foule de fans presque hystériques à Bruxelles.


►►► À lire aussi : Comment s'est créé le tube "Angie" des Rolling Stones


Force est de constater que plus de 300 millions d'albums vendus plus tard à travers le monde, et des concerts qui rameutent encore des centaines de milliers de fans, les Rolling Stones sont tout, sauf une institution éphémère.

Pour plus d'archives, rendez-vous dans Le 6-8

Retrouvez l'entièreté de cette archive sur le site de la Sonuma mais également désormais sur Auvio.

Pour d'autres archives, suivez la séquence Sonuma dans Le 6-8 tous les jours de la semaine sur la Une à 7h50.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK