Le 6-8

Plus d'infos

En 1963, découvrez les soldes d'hiver : l'occasion de s'offrir "une petite folie"

Dans la séquence Sonuma du jour proposée par le chroniqueur Hugues Hamelynck, on remonte dans les années soixante et plus précisément en 1963 à la même période des soldes d'hiver.

A la même époque Cloclo chantait "Si j'avais un marteau" et pour planter le décors, on admirera la belle chemise de Claude François. La question a se poser, c'est combien vous l'auriez acheté ou pas en Solde à cette époque? sourit Hugues. Eh bien c'est ce que nous vous proposons de découvrir dans ce reportage des soldes d'hiver en 1963

Vous l'entendrez, la population n'avait pas nécessairement un budget solde mais on aimait déjà profiter de bonnes réductions dans un premier temps des articles de base. Car mise à part les achats de basiques tel que chaussettes,...on ne faisait pas que de bonnes affaires. Pour certains, c'était aussi l'occasion de faire une sortie en famille et entre amis. Pour d'autres, c'était une journée bien remplie pour se faire plaisir avec un budget bien déterminé et aussi très souvent pour acheter des fins de série et pourquoi pas se faire un petit plaisir ou une petite folie.

Une belle archive qui nous rappelle l'élégance féminine et masculine et que le temps à bien changé. Mais les préoccupations sont les même : faire de bonnes affaires.


►►► A lire aussi Avant "Balance ton quoi" d’Angèle, il y avait "Garçon" de Koxie en 2007

"Si j'avais un marteau" (1963)

Pour plus d’archives, rendez-vous dans Le 6-8

Retrouvez l’entièreté de cette archive sur le site de la Sonuma mais également désormais sur Auvio.
Pour d’autres archives, suivez la séquence Sonuma dans Le 6-8 tous les jours de la semaine sur la Une à 7h50.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK