Le 6-8

Plus d'infos

En 1960, un fantôme frappeur hante Dison

Direction la cave de la RTBF pour y dégoter les meilleures archives de la télévision d’avant et notamment des séquences à nous mettre le frison. Celle-ci d’ailleurs, celle que Hugues à dénicher pour nous ce jour, nous plonge dans cette ambiance un peu Halloweenesque tant elle se joue de frayeur, de l’étrange, de cette part invisible en notre monde : l’univers des fantômes. S’ils hantent nos nuits et envahissent nos écrans, à Dison, en 1960 ils prennent cependant une autre dimension, celle du réel. Quand la réalité surplombe la fiction, ça dresse le poil.

Faut rigoler

Faut rigoler, faut rigoler… Facile à dire mais il est des circonstances ou tout de même !

Mais, ce cri qui vient du coeur :"Faut rigoler" tombe à pic et permet d’estomper quelque peu ce lot de frayeur. Notre Henri Salvadore sait mieux que quiconque y faire pour détendre l’atmosphère, pour nous faire rigoler.

Cette année-là, en 1960, le chanteur brillera une fois de plus avec ce tube : "Faut rigoler".

Un esprit frappeur à Dison

Revenons-en à nos fantômes. Toujours en cette année 1960, à Dison près de Verviers, une femme n’arrive pas à dormir. Elle est importunée par ce qu’on appellera communément un fantôme… Le fantôme de Dison. Un reportage est alors réalisé sur ce phénomène de l’étrange, un reportage qui ne manque pas de charme et que la SONUMA a gardé bien précautionneusement dans ses cartons.

On y parle d’esprit frappeur, la nuit. Des bruits que l’on entend même de l’extérieur. C’est comme si on frappait avec une latte en bois, toujours la nuit. Notre reporter a voulu quant à lui en avoir le coeur net et a enregistré ces bruits pour le moins étranges émis pas cet esprit frappeur. L’esprit était bien au rendez-vous, après minuit.

Pour plus d’archives, rendez-vous dans le 6-8

Pour plus de séquences d’archives audiovisuelles en Belgique, rendez-vous sur le site de la Sonuma ou sur Auvio et suivez la séquence Sonuma dans Le 6-8 tous les jours de la semaine sur la Une à 7h50.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK