Le 6-8

Plus d'infos

Elon Musk espère des premiers tests de puces cérébrales sur l’homme... pour cette année

Neuralink prépare les premières puces à implanter dans le cerveau de l’homme nous renseigne Tom Salbeth dans les Buzz du week-end du 6-8, une technologie qui pourrait soigner les maladies neurologiques et augmenter l’intelligence humaine.

Le 21ème siècle semble rapprocher de plus en plus la fiction de la réalité. On apprenait récemment par exemple que les premiers essais de taxis volants sont prévus à Paris en 2024. Un autre essai futuriste et technologique est aussi prévu pour 2021 : les puces cérébrales.

Neuralink, la société qui connecte l’humain à la machine

"On va bientôt connecter nos cerveaux à internet. Cela vient du génialissime et très angoissant Elon Musk" annonce ainsi Tom Salbeth.

Celui qui est dernièrement devenu l’homme le plus riche du monde est l’un des cofondateurs de l’entreprise Neuralink, "une de ses nombreuses sociétés qui œuvre pour rendre l’humain encore plus intelligent qu’il ne l’est".


►►► À lire aussi : États-Unis : un concours pour gagner un divorce gratuit… pour la Saint-Valentin


Cette start-up a vu le jour en 2016 avec pour objectif de créer des communications directes entre le cerveau et l’ordinateur afin d’abord d’aider les personnes atteintes de maladies neurologiques à interagir sans aucune difficulté avec diverses machines, et pourquoi pas augmenter l’intelligence humaine générale.

 

1 images
© Yuichiro Chino / Getty Images

Une puce implantée fonctionnant par bluetooth

L’objet mis au point par Neuralink semble répondre aux attentes de ses fondateurs. Il s’agit d’une puce qui devrait pouvoir connecter votre cerveau à différentes machines "pour communiquer par la pensée" indique Tom Salbeth.

Divers tests ont été effectués il y a quelques mois sur des cochons. Elon Musk espère que ces puces qui fonctionnent par bluetooth et qui ont reçu l’autorisation des autorités sanitaires américaines pour effectuer des tests, pourront aboutir à un équilibre de l’homme face au développement des intelligences artificielles. Son rêve avec cette technologie serait aussi de permettre à l’humain de communiquer par des pensées brutes, sans la barrière de la langue voire même conserver ses souvenirs en numérique expliquait alors l'AFP.

Des premiers essais sur l’homme pour cette année ?

Et cette technologie pourrait rapidement voir le jour car "ils viennent de faire des tests sur des singles et les retours commencent à être intéressants" constate le chroniqueur, au point que le milliardaire américain envisage les premiers essais sur l’homme pour… 2021.

C’est ce qu’il a affirmé dans un tweet en réponse à un individu se portant candidat pour des tests d’implémentation sur l’homme : "Neuralink travaille très dur pour garantir la sécurité des implants et est en étroite communication avec la FDA. Si les choses se passent bien, nous pourrons peut-être faire des premiers essais sur l’homme plus tard cette année". Il faut toutefois rester prudent quant à cette information, Elon Musk se montrant souvent très optimiste sur l’imminence de tels tests humains rappelle Le Soir. En juillet 2019, il annonçait déjà cette technologie pour 2020 souligne l’AFP. Mais une pandémie est entre-temps passée par là. Notre futur ressemblera-t-il à un épisode de Black Mirror ?

Plus de vidéos et infos insolites dans Les buzz du web

On retrouve également d’autres informations insolites et geek cette semaine comme cette photo de chien qui fait le buzz grâce à son illusion, un panneau publicitaire qui prend feu pour annoncer un reportage de la BBC sur le réchauffement climatique, des paquets de chips recyclés pour obtenir des couvertures chauffantes et le retour du virus trickbot.

Pour plus d’actualité geek et des vidéos buzz, rendez-vous avec Tom Salbeth à 7h20 et 7h40 dans Le 6-8 sur la Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK