Le 6-8

Plus d'infos

Effectuez les bons gestes et détectez tout problème de santé chez votre animal

En 2020, prenez encore mieux soin de vos animaux ! Bénédicte Flament, la chroniqueuse vétérinaire du "6-8" vous donne ses conseils pour repérer tout dysfonctionnement dans la santé de son animal de compagnie.

Tout au long de l'année, on peut ainsi porter attention à certaines parties du corps de son animal de compagnie qui s'illustrent comme des signaux d'alerte pour nous indiquer tout problème de santé.

Vérifiez les oreilles

Les oreilles sont un bon indicateur de la bonne ou mauvaise santé de notre animal d'après Bénédicte Flament

La chroniqueuse développe : "quand l'oreille est longue et qu'elle tombe, elle sera moins aérée. S'il y a donc des parasites et des bactéries qui se logent au niveau du conduit auditif, cela macère plus facilement et cela aggrave un peu la situation".

Pour éviter un tel problème, Bénédicte vous avertit :

En règle générale, on vérifie que l'oreille soit bien rosée, pas trop rougeâtre. On peut nettoyer le conduit auditif qui est assez particulier car il est coudé.

Attention toutefois, n'utilisez pas de cotons-tiges. Le problème est d'ailleurs le même que pour les humains : "au niveau du conduit auditif, le coton-tige repousse (les crasses) au fond du coude et on ne sait plus aller les rechercher". Pour nettoyer les oreilles de l'animal, il faut procéder comme suit : "mettez un peu de liquide physiologique et avec une petite compresse allez nettoyer l'intérieur de l'oreille".

Cette pratique est recommandée, et à utiliser déjà quand l'animal est petit, car "plus le chien est petit lorsqu'on va le manipuler au niveau des dents et des oreilles, ou vérifier l'intérieur des pattes, plus il prendra cette habitude".

Dans tous les cas, si vous constatez que votre animal se gratte trop, allez voir le vétérinaire selon Bénédicte.

La nourriture et le poids

L'alimentation conditionne le bon état de votre animal. "S'il ne boit plus, ou à l'inverse s'il mange de trop et boit de trop, il peut y avoir une souci" constate Bénédicte Flament.

De fait, "il y a certaines maladies comme le diabète chez le chat ou le chien qui l'incitera à boire plus" assure-t-elle. Pour détecter le moindre problème, on évalue la quantité d'eau par jour. Les besoins des animaux sont mesurables. Ainsi, chez le chien, retenez qu'il doit boire "entre 50 et 70 ml de poids vif"

Pour le poids en lui-même, vous pouvez constater tout problème quand vous le caressez : "vous pouvez sentir les côtes sous la peau le long des flancs" signe alors de bonne santé. S'il y a trop de graisse, on ne sent plus les côtes.

Une règle universelle à retenir, tous les animaux doivent garder leur poids vif au long de l'année, car un poids trop élevé impacte directement la santé du chat ou du chien. Bénédicte affirme : "cela a des conséquences parfois assez dramatiques notamment sur les articulations. Ce sont des animaux qui vont rapidement développer des phénomènes d'arthrose, qui ont des difficultés pour se déplacer. Cela engendre aussi l'apparition de maladies comme le diabète, des problèmes cardiaques, etc". Ce n'est donc pas l'idéal de trop gâter son animal en nourriture.

Vérifiez la température corporelle

Autre point important à relever, celui de la température. Pour cela, rien de plus facile, il suffit de "prendre la température avec un simple thermomètre" assure la chroniqueuse. La température idéale du chat et du chien se situe entre 38 et 38,5 degrés.

"Tout écart par rapport à cette référence-là doit faire l'objet d'une visite chez votre vétérinaire" lance Bénédicte.

Elle justifie : "une hyperthermie arrivera si les températures extérieures sont plus élevées". En été, il est possible que la température augmente légèrement "mais il ne faut pas que cela prenne des proportions trop importantes" prévient-elle.

À la différence des humains, les animaux n'auto-régulent pas leur température "parce qu'ils n'ont pas cette capacité de transpirer comme on peut le faire". C'est pourquoi on communique souvent sur le fait de ne pas le laisser d'animal dans une voiture.

Les seuls endroits où l'animal peut réguler sa température se trouvent dans les coussinets plantaires, soit un espace assez réduit, ou avec sa truffe. À ce sujet, méfions-nous des idées reçues car on dit qu'une truffe sèche est généralement le signe d'un mauvais état de santé. "Ce n'est pas forcément vrai car la truffe ne doit pas toujours être humidifiée pour qu'elle soit le reflet d'une bonne santé chez l'animal" annonce Bénédicte Flament.

En cas de problème, contactez votre vétérinaire

Par contre, le pelage est considéré comme "le miroir de la santé de notre animal de compagnie" d'après la chroniqueuse. Elle signale :

Il faut qu'il ait un pelage soyeux, souple. Dès le moment où le pelage devient terne, cassant, c'est le signe qu'il y a une problématique derrière.

Les troubles qui causent ce changement dans le pelage peuvent se décliner très différemment. Cela peut être lié à des phénomènes d'allergie ou d'intolérance alimentaire ou encore être le reflet d'une pathologie hormonale raconte Bénédicte.

Si vous devez retenir une chose selon elle, au moindre doute, consultez chez votre vétérinaire.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK