Le 6-8

Plus d'infos

Dormir dans une bulle au bord des étangs de Virelles : le bon plan insolite à vivre en amoureux !

Direction Virelles, près de Chimay en cet écrin de charme. De par sa roselière et son plan d'eau d'environ 80 hectares, l'Aquascope Virelles est le centre par excellence pour la découverte de toutes les splendeurs que la nature nous offre. Juliette Grégoire s'est "dévouée" pour nous et à testé une formule insolite à découvrir, à vivre au bord de l'eau en cette réserve naturelle de toute splendeur. Petite séquence évasion avec ce bon plan insolite qui saura vous séduire, vous et votre chéri(e).

Envie de buller ? Suivez le guide

4 images
aquascope VIrelles © Fred Raevens - aquascope virelles
_ © AQUASCOPE VIRELLES
_ © AQUASCOPE VIRELLES

Juliette nous propose ainsi de vivre une chouette nuitée du côté de Virelles, près de Chimay dans le Hainaut, et plus précisément à l’Aquascope. Ce centre qui a pour but de vous faire découvrir la nature via des activités touristiques mais aussi pédagogiques.

On y trouve des sentiers de promenade, un rucher didactique ou encore une immense plaine de jeux, mais ce qui attire surtout les visiteurs ce sont les cigognes.

Où se cache donc cette bulle ?

Le logement dont Juliette nous parle, qui est en fait une bulle, se trouve justement sur l’un des plus beaux plans d’eau de Wallonie: un étang qui s’étend sur environs 80 hectares! Alors imaginez, une nuitée dans cette réserve naturelle et dans une bulle posée sur cet étang… Le rêve, non?

Il était une fois...

Juliette a embarqué son compagnon pour partager cette belle aventure, à coeur ouvert, elle nous livre tout sur cette belle aventure :

"Nous sommes arrivés avec mon compagnon à l’Aquascope aux alentours de 18h00. Nous avons été accueillis par Mélissa qui nous a conduits jusqu’à notre bulle.

On traverse ainsi une partie du domaine avant de se retrouver sur un petit ponton et, au bout, une magnifique bulle avec une vue imprenable sur le point d’eau.

Là, première règle primordiale: il y a un sas! Il faut donc d’abord ouvrir la première porte qui se dégonfle tout de suite, entrer et refermer la tirette. Le sas se regonfle et seulement à ce moment-là on peut ouvrir la deuxième porte pour entrer dans la bulle. Si on ouvre les deux portes en même temps, c’est évidemment la catastrophe vous l’imaginez bien !

On découvre alors le logement qui est petit mais bien agencé donc on ne se sent pas à l’étroit - en même temps vous êtes dans une bulle donc on s’attendait à ce genre d’espace. Il y a un grand lit double, des petits fauteuils, un chauffage électrique et une mini salle de bain avec des toilettes classiques. Au niveau de la douche, il n’y en a pas mais il y a quand même un jerrican d’eau et une vasque donc il y a moyen de se laver! Et à l’extérieur, une chouette terrasse avec une table et des chaises pour profiter encore plus de la vue.

Après nous être installés, nous nous sommes rendus à l’espace barbecue car nous avions pris l’option ‘colis barbecue’ pour pouvoir souper sur place.

Et là aussi, très belle surprise! Le colis est proposé au prix de 45 euros pour deux personnes et comprend 8 belles pièces de viande de la boucherie donc saucisse, brochette, lard et merguez. Il y avait aussi des pommes de terre, une belle salade garnie, des petites sauces et quelques tranches de pain. Un chouette moment avant une très belle nuit.

Mais franchement Juliette, est-ce qu’on dort bien dans ces bulles?

Je peux vous dire que oui! Après, nous avons eu un climat idéal c’est-à-dire ni trop chaud - car quand le soleil d’été tape sur la bulle il peut vite faire très chaud ; et nous n’avons pas eu de pluie car là aussi, ça peut déranger certaines personnes même si personnellement, ce bruit m’endort…

Et non, beaucoup m’ont demandé mais personne ne peut vous voir car vous êtes dans une réserve naturelle qui en plus est fermée au public après 18h donc à moins que quelqu’un ne se soit introduit dans le domaine et ne vienne près de votre bulle en nageant ou via un bateau… ahahah.

Après, nous étions réveillés vers 6h30 du matin quand le jour était quasi complètement levé car la bulle est transparente quasi partout et donc il est difficile de ne pas être réveillé par la lumière du jour. Ca a des avantages aussi puisque cette transparence nous permet de vivre une nuit à la belle étoile sans les moustiques, la rosée ou encore le vent…

Et le matin, nous avons eu droit à un super petit-déjeuner copieux et composé de produits locaux dont du fromage de Chimay évidemment, du jambon, des viennoiseries, du pain, du yaourt maison, du granola, du cacao, du jus de fruit etc. Bref de quoi démarrer une super journée et pourquoi pas en profiter pour visiter le domaine!

Le coût de cette petite bulle évasion ?

Déjà, avant de réserver, il faut savoir qu’il y a deux bulles qui sont proposées à l’Aquascope et qui ne sont évidemment pas installées les unes près des autres, chacune a droit à son espace. Il y a l’Aquasphair, qui est celle dans laquelle nous avons dormi et qui se décline aux couleurs de l’eau. Et la deuxième bulle porte le nom ‘Les cigognes’ car elle est installée face au nid de celles-ci.  

Il faut donc débourser environs 180 euros pour une nuitée pour deux, petits-déjeuners compris. Après, vous pouvez ajouter comme nous un repas du soir ou non et faire votre séjour sur mesure.

N’hésitez pas aussi à aller sur leur site internet car il y a parfois des promos: www.aquascope.be

Les bulles sont accessibles du 1er avril au 30 septembre donc ne tardez pas 8

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK