Le 6-8

Plus d'infos

Dominique Duforest, 'La Voix' de Secret Story, se confie sur les coulisses de cette téléréalité

David Barbet a interrogé Dominique Duforest, l’homme qui se cachait derrière la célèbre 'Voix' de l’émission de téléréalité Secret Story.

'Ici la voix' : cette introduction vous dit sûrement quelque chose si vous aimez la téléréalité. Ce phénomène a envahi les médias il y a désormais 20 ans en Belgique et en France avec la diffusion du Loft Story, remplacé ensuite par Secret Story qui a marqué toute une génération sur plusieurs saisons.

Secret Story débarque en 2007 sur TF1, avec un concept innovant par rapport aux premières téléréalités : les candidats possédaient un secret, généralement inhabituel, qu’ils devaient garder au risque de perdre de l’argent, tout en découvrant le secret des autres pour empocher le pactole. "Ils étaient guidés (pour des missions) toute la journée par La Voix" précise David Barbet.

Cette voix off grave existe bien et n’a pas été trafiquée. Elle appartient à Dominique Duforest, un ancien animateur radio. "Beaucoup pensaient que c’était une voix qui était robotisée mais c’est sa vraie voix. Lui-même l’accentue mais il n’y a aucun traitement derrière" assure le chroniqueur du 6-8.

Comment il devient 'La Voix'

Dominique Duforest est devenu la voix de cette téléréalité phare des années 2000 et 2010 presque inopinément.

"À 15 jours de la première émission de Secret Story ils n’avaient pas trouvé 'La Voix' qui était un peu l’un des moteurs, l’une des origines du concept" explique-t-il. Thierry Métral, un proche d’Arthur, a suggéré le nom de Dominique Duforest à Alexia Laroche-Joubert, la productrice de l’émission, puisqu’il a fait de la radio et qu’il connaissait les téléréalités.


►►► À lire aussi : Jean-Luc Lemoine, "content" d’animer sa propre émission mais pas opposé à redevenir chroniqueur


Celle qui a aussi produit la Star Academy et Koh-Lanta l’a alors appelé mais la future Voix refuse dans un premier temps. "J’avais acheté des billets d’avion, je partais le lendemain. J’ai raccroché et j’ai dit à Nathalie André avec qui je travaillais, ce qu’Alexia m’a proposé. Elle me dit : 'Va faire les essais, peut-être qu’avec des lignes Numéris tu pourras faire tes voix depuis Miami', comme on ne savait pas comment se déroulerait l’émission. J’ai rappelé Alexia, fait les essais et je ne suis pas parti à Miami" dévoile-t-il.

"Tout ce que vous pouvez imaginer, cela s’est passé"

Le responsable de castings et animateur radio français a finalement été pendant les 11 ans de l’émission, La Voix de Secret Story, et ce "6 jours sur 7 et 10 heures par jour" indique David Barbet.

En ayant surveillé et guidé constamment des dizaines de candidats qui ont foulé la célèbre 'maison des secrets', Dominique Duforest en a vu des moments étonnants.

"Quand vous mettez dans une maison, enfermés sans radio, sans bouquins, sans télé, sans autre chose à faire que se regarder toute la journée dans le blanc des yeux, et réaliser de temps en temps des petits jeux idiots que vous donne La Voix, que voulez-vous qu’il se passe entre 8 garçons et 8 filles pas trop mal, d’en moyenne une trentaine d’années ? Tout ce qu’il se peut se passer dans la vraie vie, sauf que là, c’est resserré dans un truc clos" déclare-t-il. "Tout ce que vous pouvez imaginer, cela s’est passé, à part la drogue ou des choses similaires, car ils sont fouillés et leurs bagages aussi. Après la deuxième année, il n’y avait plus d’alcool".

La Voix, pas contre les candidats

Morgane Enselme, ancienne candidate de la saison 5, a écrit un livre sur les coulisses de Secret Story dans lequel elle a dénoncé de nombreux abus de la part de la production. Parmi les points signalés, celui de La Voix qui les aurait renvoyés dans le salon alors qu’ils se sentaient malades.

"On ne les a jamais empêchés de voir des médecins, c’est totalement faux" se défend pourtant Dominique Duforest. "Je ne faisais pas partie de la production, j’étais employée par elle, je ne veux pas les défendre plus qu’ils ont besoin d’être défendus. (Mais) jamais on n’a empêché quiconque de voir un médecin". Si La Voix ne souhaitait parfois pas que les candidats se confient à lui, c’était aussi pour s’en tenir au calendrier de la production et notamment la réalisation d’une quotidienne de 50 minutes qui devait raconter une histoire pour attirer le téléspectateur. "Après tout, ils sont payés, ils ont le SMIC un truc comme cela, ils n’ont aucun frais. Et si elle m’appelle que je ne suis pas là, c’est que je ne suis pas là" a-t-il ajouté.

Aujourd’hui à 70 ans, l’ancienne Voix de TF1 réalise des podcasts sur le rock et… 'c’est tout, pour le moment'.

Retrouvez David Barbet et les coulisses de la télévision, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK