Le 6-8

Plus d'infos

Des designers américains ont conçu un masque 100% biodégradable fabriqué en cellulose

La crise sanitaire ne doit pas nous faire oublier l'urgence climatique. Un masque 100% biodégradable a par exemple été créé par des designers américains et est encore en phase de test informe Tom Salbeth dans Le 6-8 de ce 18 mai.

On trouve de nombreux types de masques de protection sur le marché depuis la crise sanitaire liée au coronavirus. Si certains ont été confectionnés pour être réutilisables, ceux à usage unique ne sont pas biodégradables. On a pu voir de nombreux masques jetés dans la nature à Hong Kong et ainsi porter encore plus atteinte à la planète. Par ailleurs, comme beaucoup d'autres choses, concevoir un masque pollue.

Il semble toutefois que l'on ait trouvé une solution à ces deux problèmes.

Un masque en cellulose

Les designers américains Elizabeth Bridges et Garrett Benisch du Sum Studio ont donc conçu "un masque 100% biodégradable" annonce Tom Salbeth.

Ce masque, "est fabriqué avec une fine membrane de cellulose" précise le chroniqueur. Ils posent la bactérie Xylinum Acetobacter sur un mélange d'eau de thé et de sucre pour que se tisse une membrane de cellulose. Ces composés rendent une texture souple mais résistante. Après avoir été séchée, on peut découper cette membrane et la coudre pour en confectionner un masque de protection.

L'usage de la cellulose n'est pas neuf dans le textile mais c'est une première concernant les masques. Selon leur créateurs, ce masque serait aussi efficace que les N95 (masques aux normes américaines filtrant au moins 95% des particules).


►►► À lire aussi : Coronavirus : Les tutoriels à suivre pour fabriquer son propre masque de protection


 

Une future commercialisation ?

S'il ne s'agit pour l'instant que d'un test et que quelques masques seulement ont été produits de cette manière, les créateurs espèrent le commercialiser et en produire à plus grande échelle "pour pouvoir le commercialiser dans le monde entier tout en ne faisant pas trop de mal à la planète puisqu'une partie des masques que l'on produit sont en plastique"

En effet, les masques chirurgicaux sont créés avec du meltblown, un composé en plastique "qui permet de filtrer les virus". Toutefois, pour le moment, la fabrication de ce masque biodégradable prendrait deux semaines selon le site Design Boom, pas assez donc pour une commercialisation de grande ampleur.

Il reste à savoir ce que pensent les experts de l'efficacité sanitaire d'un tel masque et d'en déterminer sa qualité face au coronavirus. Des chercheurs de la Queensland Technological University en Australie ont en tout cas mis au point un modèle en nanocellulose avec des déchets végétaux tels des résidus de canne à sucre.

Le masque en cellulose, une solution pour l'avenir ?


►►► À lire aussi : Des serres pour isoler chaque table à Amsterdam, une solution pour les restaurants ?


Vos vidéos de confinement

D'autres informations liées au coronavirus ou non ont encore fait le buzz sur le web et les réseaux sociaux comme un nouveau challenge Tik Tok sur des dessins, des costumes pour extérieur pour vos animaux, des tuiles servant de nid d'oiseaux ou des masques en sac Ikea.

Pour suivre d'autres vidéos drôles, originales et insolites du confinement, n'oubliez pas la séquence du Journal du web de Tom Salbeth le lundi à 7h20 et 7h40 sur la Une dans Le 6-8.