Le 6-8

Plus d'infos

Daniel Balavoine en duo avec Johnny dans un coffret collector, à l'occasion des 35 ans de sa disparition

A l’occasion des 35 ans de la disparition de Daniel Balavoine, Bruno Tummers vous fait découvrir les sorties exclusives de cet anniversaire spécial dans Le 6-8.

2021 est l’année de nombreuses commémorations, notamment avec les vingt ans de la disparition de Charles Trenet et les trente de celle de Serge Gainsbourg la semaine prochaine.

Mi-janvier, voilà 35 ans que Daniel Balavoine nous a quittés. Les hommages pleuvent, comme celui d’Hugues Hamelynck ayant ressorti le 14 janvier dernier, dans une archive audiovisuelle de la Sonuma, le passage du chanteur français sur la RTBF en 1982.

Plusieurs sorties pour cet anniversaire spécial

3 images
© Tous droits réservés
© Universal

Parmi ces nombreuses sorties, le livre "Le Chanteur", petite bible recoupant l’intégrale des textes de l’artiste : "Parce que Balavoine était non seulement compositeur, mais également auteur de tous ses titres", souligne Bruno Tummers.


►►► À lire aussi : Bénabar nostalgique sur son nouvel album et Frédéric François revient chanter l’amour universel


Mais ce n’est pas tout, puisqu’en plus de ce bouquin collector, vous est désormais proposé le coffret intégral des albums studio et live, contenant de nombreux bonus encore inédits : "On y retrouve des maquettes qui ont été récupérées dans les caves et qui n’étais jamais sorties", ajoute le chroniqueur musical.

L’album de sa vie

Et puis il y a ce coffret 6D, regroupant les 100 plus beaux titres sur "L’album de sa vie", que le chroniqueur vous faisait gagner ce matin dans Le 6-8.

"La carrière de Balavoine, elle va exploser quelques années après qu’il ait démarré le métier, car il a vraiment ramé tout un temps. Et puis en 1978, c’est le gros boom. Il est dans Starmania où il interprète Johnny Rockfort et la même année, son premier gros tube s’appelle "Le Chanteur"", retrace Bruno.

Un artiste dont la carrière fut finalement très courte, stoppée nette en 1986, mais semée malgré tout d’une dizaine de tubes diffusés en radio encore aujourd’hui.

Ça ne vieillit pas si mal parce qu’il avait ce côté rock

Balavoine fut d’ailleurs l’un des premiers en France à faire résonner les synthés dans la variété. "Il a aussi amené l’Afrique avec des titres comme L’Aziza, il était dans cette mouvance-là dans les années 80", ajoute-t-il.

Un bide… devenu tube

Dans l’intégrale et le coffret 6D, sortis tout récemment, l’équipe de Balavoine est parvenue à retrouver une pépite… la maquette d’un duo entre Balavoine et Johnny Hallyday sur "Je ne suis pas un héros". Mais derrière ce morceau, se cache une anecdote plutôt cocasse, explique Bruno Tummers : "En 1980 sortait "Mon fils, ma bataille", cette chanson avec ce papa qui se bat pour la garde de son enfant. La même année, "Je ne suis pas un héros" devient aussi un tube. Ceci après avoir offert le morceau à un autre interprète… qui n’est autre que Johnny et qui en avait fait un bide".

Ecrit et composé par l’intéressé pour Johnny Hallyday dans un premier temps, le morceau passe totalement inaperçu. Ce ne sera que lorsque Balavoine décidera de le réinterpréter à son tour, que le morceau deviendra un tube.

Un inédit à retrouver parmi tant d’autres dans les coffrets collector de Balavoine, cet artiste au discours humaniste qui n’hésitait pas "à ouvrir sa gueule sur les plateaux télé".

"Il taclait. Quand il avait envie de dire quelque chose, il le disait et c’est sans doute pour ça qu’il est aussi actuel et autant apprécié", finit-il par conclure.

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques ainsi que les archives audiovisuelles de la Sonuma dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK