Le 6-8

Plus d'infos

"Cruella" : pourquoi ce personnage reste l'un des meilleurs méchants de l'histoire du cinéma

Emma Stone sera bientôt de retour à l'écran dans Cruella. Nicolas Buytaers, le chroniqueur cinéma du 6-8 a profité de cette occasion pour expliquer en quoi ce personnage de Disney reste iconique dans le 7ème art.

Le mois de février 2021 marque les 50 ans de la disparition de Fernandel. C'est aussi le mois de l'espoir de la réouverture des cinémas suite à l'annonce du gouverneur de l'État de New York sur la réouverture des salles de projections à Big Apple pour début mars après un an de fermeture.

Et le premier film qui devrait faire parler de lui sera sans aucun doute Cruella, avec Emma Stone dans le rôle de la méchante dame qui cherche à faire la peau des Dalmatiens. Une bande-annonce a été dévoilée il y a quelques jours et a littéralement "affolé la toile" estime Nicolas Buytaers.

La méchante qu'on adore détester

Si le retour de Cruella est attendu par les fans de Disney, c'est parce qu'elle "est une méchante charismatique qu'on aime détester" estime le chroniqueur.

Le profil d'Emma Stone sous les traits de la méchante amatrice de haute couture en peau d'animaux promet d'ailleurs de belles surprises car l'actrice est plutôt d'habitude "la douceur incarnée, la gentillesse pure et dure".


►►► À lire aussi : Coronavirus : les fans de films de zombies seraient mieux armés pour vaincre la pandémie


Ce projet était déjà sur la table depuis longtemps chez les producteurs de Disney. La parution du film aurait dû se faire en 2020 mais a désormais été annoncée dans les salles pour le mois de mai, si les mesures sanitaires permettent la réouverture des salles de cinéma dans le monde entier. Cette fois pourrait bien être la bonne vu la délivrance pour les cinémas new-yorkais, donc pourquoi pas en Europe ?

Cruella, raconte la jeunesse de la célèbre méchante. Retour donc dans les années 70 pour découvrir comment la jeune styliste Estella, qui n'a pas encore pris le nom de Cruella, tombe amoureuse des peaux de Dalmatiens et comment elle devient la méchante que l'on connaît.

Glenn Close, première interprète de Cruella sur grand écran

Emma Stone n'est cependant pas la première actrice à prendre le rôle de Cruella au cinéma. Souvenez-vous, en 1996 sortait la version film des 101 Dalmatiens avec Glenn Close dans le rôle de la vilaine Cruella puis en 2000 avec les 102 Dalmatiens.

"On est dans l'exagération. Il faut trouver le bon dosage et elle était parfaite" estime Nicolas Buytaers. L'actrice a d'ailleurs une clause dans son contrat stipulant qu'elle garde tous les vêtements qu'elle a porté dans ses différents rôles, donc les vestes iconiques de Cruella d'Enfer.

L'apparition de Cruella dans le dessin animé Disney

La création du personnage remonte toutefois à 1956 et le roman, The One Hundred and One Dalmatians de Dodie Smith adapté en 1961 dans le dessin animé de Disney. "Elle est pire (que la version filmée) et c'est peut-être cela qui nous a marqué, elle a une vraie tête de méchante" observe le chroniqueur.

Cruella aurait même pu revenir dans un autre dessin animé de la célèbre franchise américaine : Les Aventures de Bernard et Bianca, en 1976. Les producteurs hésitaient sur la méchante. Envisageant de reprendre Cruella qui avait "cartonné en 1961", ils ont finalement opté pour Medusa, dont les traits du visage ressemblent sensiblement à ceux de la méchante amatrice et styliste fan des peaux d'animaux.

Retrouvez les histoires cinéma de Nicolas Buytaers et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK