Le 6-8

Plus d'infos

Comment tenir ses bonnes résolutions ?

Les traditionnelles "bonnes" résolutions ont comme chaque année été prises en ce début d'une nouvelle année. Parmi les plus populaires, celles de se remettre au sport ou de perdre du poids. On vous propose quatre lois à suivre pour y parvenir.

Dans les faits, tenons-nous vraiment ces différentes promesses ? Chantal Van der Brempt, chroniqueuse et nutritionniste a donné les pistes à suivre dans "Le 6/8" de ce jeudi 2 janvier pour garder sa motivation lorsque l'on souhaite instaurer de nouvelles habitudes alimentaires et sportives.

Car la difficulté est là, celle "de tenir sur la durée" comme elle l'atteste.

Selon Chantal, "c'est le comportement qui reste compliqué à gérer".

La nutritionniste souligne que personne ne peut tenir de bonnes habitudes pendant longtemps : "on peut se reposer sur la discipline. Mais c'est terriblement humain de ne pas tenir sur la durée".

Elle estime que souvent, on baisse ses ambitions trois à quatre semaines après, qu'importe la préparation : "une personne est plus entraînée que l'autre et pourra mieux tenir ses résolutions que l'autre. Mais en fin de compte, on finira peut-être tous par craquer tôt ou tard".

Comment ne pas craquer alors ?

Elle livre cependant la clé du succès :

La différence entre ceux qui tiennent mieux les résolutions et les autres, ce n'est pas l'objectif, c'est le plan.

Pour tenir ces propos, Chantal Van der Brempt se base sur ses propres lectures et particulièrement celle du livre de James Clear, "Atomic Habits". Il s'agit d'habitudes dans le sens de tous petits changements car un gros changement bouleverse tout et reste très compliqué à tenir dans la durée.

Elle nuance malgré tout l'un des propos de ce livre, qui souligne que la motivation est très secondaire. "Cela reste un point de départ : est-ce la mienne ou celle imposée par quelqu'un d'autre ?" pense-t-elle à ce sujet. Par exemple, si vous décidez de mincir, le faites-vous pour vous ou votre conjoint(e) ? "Si c'est pour soi, il faut savoir quelle est cette motivation et profonde et savoir si on croit pouvoir y arriver".

Ensuite, il faut se focaliser sur le plan mis en place. "Le résultat, il finira toujours par y arriver à partir du moment où on respecte ce système" assure-t-elle.

Quatre lois à suivre pour de nouvelles habitudes

Ce plan est basé sur quatre lois requérant une certaine créativité.

  • Rendre l'habitude visible

Comme les publicités alimentaires qui influencent notre comportement, il faut utiliser cette même méthode, mais pour soi. Il s'avère nécessaire de se donner envie des bonnes choses. "Vous voulez courir, mettez votre chaussures de jogging devant votre porte" propose Chantal.

Outre la vue, cette méthode peut faire appel aux quatre autres sens.

  • Rendre l'habitude attractive

"Si vous souhaitez manger plus sainement, pourquoi pas suivre un chouette cours de cuisine ?" annonce la nutritionniste.

  • Rendre l'habitude facile à réaliser

"C'est la répétition qui va créer une nouvelle habitude, pas le degré de difficulté" explique Chantal. Par exemple, si vous souhaitez faire un marathon. Il vaut mieux courir tous les jours et commencer par un km et s'arrêter quand c'est encore facile pour vous.

Pour la nourriture, Chantal Van der Brempt propose une autre piste : "peut-être passer par une phase où on fera appel à un traiteur bio", voire acheter des légumes en barquette dans un premier temps, car même si c'est déconseillé par rapport aux légumes frais locaux et/ou bio, c'est "toujours mieux qu'une pizza" lance-t-elle.

  • Rendre l'habitude plaisante

Il faut pouvoir se récompenser. "L'être humain fonctionne encore et toujours par la récompense immédiate" détaille-t-elle. Observer la perte de poids sur "la balance peut fonctionner mais peut aussi être un couteau à double tranchant" prévient-elle toutefois.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK