Le 6-8

Plus d'infos

Comment protéger vos mains en en prenant le plus grand soin

Sèches, abîmées, gercées, craquelées, nos mains sont rudement sollicitées par le froid de janvier ou encore par l’utilisation parfois trop intensive de gel hydroalcoolique. Dans Le 6-8, Valérie Kinzounza vous livre ses meilleurs conseils pour les chouchouter en toutes circonstances.

On le sait, se laver les mains plusieurs fois par jour et utiliser du gel hydroalcoolique, est un geste barrière plus qu’essentiel. Cependant, si le gel n’est pas adapté ou utilisé de manière trop récurrente, ce sont directement vos mains qui en pâtissent.

L’alcool qu’il contient détruit les germes, mais dégrade aussi le film hydrolipidique de la peau, bouclier de protection naturel protégeant des bactéries et agressions extérieures.

Fragile, la peau des mains est la seule zone du corps, avec la plante des pieds, à être dépourvue de glandes sébacées protégeant de la déshydratation. Exposées aux conditions climatiques et aux produits ménagers en tout genre, nos mains souffrent. Il est donc primordial d’en prendre le plus grand soin. Découvrez tout de suite le guide des bonnes pratiques de Valérie Kinzounza !


►►► À lire aussi : Les idées lifestyle belges pour éviter la grise mine en période de Blue Monday


Privilégier un produit lavant non agressif

"L’idéal, c’est ce qu’on appelle les nettoyants surgras, en savon dermatologique ou liquide. Ce sont des formules boostées en corps gras qui permettent d’offrir un maximum d’hydratation à la peau et d’empêcher le dessèchement", conseille la chroniqueuse lifestyle.

Les produits de marque Avène, Uriage, Evoluderm ou encore Ducray, par exemple sont à retrouver en pharmacie, mais il est également possible de retrouver ces nettoyants surgras en commerce.

Reconnu pour calmer les irritations, le savon de Marseille peut être une alternative. Contribuant au rééquilibrage du pH de la peau, il convient aux personnes allergiques. "Si vous aimez plutôt le savon liquide parfumé, ça fonctionne aussi mais privilégier ceux à base d’agents nourrissants comme la cire d’abeille, l’huile de coco, le beurre de karité, etc.", souligne Valérie.

Protéger ses mains en les hydratant

En temps normal, les spécialistes recommandent de s’hydrater les mains avec de la crème une à deux fois par jour : "mais aujourd’hui, dans notre situation, ça ne suffit plus ! On préconise désormais de mettre de la crème après chaque lavage pour les mains ou en tout cas après avoir mis du gel hydroalcoolique", recommande-t-elle.

Pour la crème, privilégiez les formules riches à base d’actifs hydratants comme la glycérine, l’urée, les beurres végétaux ou les huiles (d’argan, amande douce, etc.), qui agiront comme une couverture. En fonction des formules et des actifs, les crèmes peuvent cibler d’autres problématiques à l’instar des taches brunes pour les peaux matures. Bien regarder les composants, s’avère donc être bien nécessaire.

 

Un gommage pour éliminer les peaux mortes

"Tout comme le visage, l’épiderme des mains a elle aussi besoin d’éliminer les cellules mortes le plus régulièrement possible", avance la chroniqueuse.

Si votre peau est fragile, préconisez un exfoliant sans grains qui enlèvera les cellules mortes tout en douceur. Certains gommages spécifiques sont par ailleurs conçus pour limiter les irritations au maximum et l’effet "qui gratte". Bien que bénéfique pour la peau, l’exfoliation est par contre peu recommandée si vos mains sont irritées.

Pour offrir une vraie séance de relaxation à vos mains, Valérie Kinzounza suggère ensuite l’automassage des mains, de préférence le soir, avant d’aller se coucher au moment d’appliquer votre huile.

2 images
© Getty Images

La chroniqueuse avance ensuite : "Si à force de laver vos mains ou des les désinfecter, je pense notamment aux soignants qui doivent avoir en permanence ce geste, vos mains sont sèches, c’est important de les réparer avant qu’elles ne soient gercées. Dans ce cas, c’est intéressant de faire un masque."

Il est donc recommandé de masser en profondeur afin de stimuler les échanges sanguins au moyen de produits habituels ou de crèmes cicatrisantes (Cicaplast de Laroche Posay, Cicabio de Bioderma).

Enfin, en cas d’extrême sécheresse, de gerçures voire de crevasses, "le top du top est de faire un masque de nuit. Ce n’est pas du tout glamour, mais vous allez appliquer une bonne dose d’Homéoplasmine et vous allez enfiler des gants en coton que vous allez garder toute la nuit. C’est vraiment hyper efficace", finit par conclure Valérie.

Retrouvez les idées tendances et lifestyle de Valérie Kinzounza, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur la Une

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK