Le 6-8

Plus d'infos

Comment lutter contre les appels téléphoniques intempestifs ?

Vous êtes déjà inscrit sur la liste "Ne m’appelez plus" et vous recevez quand même des appels intempestifs ? Pourquoi ? Comment s’en protéger ?

Notre spécialiste et journaliste du magazine Echo, Caroline Sury, vous apporte dans le 6/8 quelques conseils pour se protéger des appels/émail intempestifs.

Qui se cache derrière les appels intempestifs ?

Voici une histoire qui vous est sans doute déjà arrivé...

Vous recevez un appel étrange de PayPal… Le récit de Caroline : "une dame au bout du fil me dit 'ici la société PayPal, nous vous appelons, car dans le cadre de votre compte professionnel, vous pouvez bénéficier du gaz/électricité à un prix réduit.' Je n’ai pas de compte pro et je suis assez bien placée pour savoir que PayPal n’offre pas ce service".

Elle ajoute : "'Vous pouvez vérifier sur Internet, ça fait 4 ans que PayPal propose ce service gratuit. Nous pouvons venir chez vous la semaine prochaine et analyser vos factures ensemble pour voir s’il n’est pas possible de trouver moins cher.' J’ai répondu, non merci et j’ai raccroché."

Mais quelles étaient les intentions réelles de cette personne ?

Pour Olivier Bogaert, commissaire à la Computer Crime Unit de la Police fédérale : un tel appel sert parfois à récolter des données comme votre nom, votre adresse ou votre e-mail afin de vous escroquer plus tard ou de les consigner dans une base de données qui sera ensuite revendue à des sociétés de télémarketing.

Et dans ce cas, il est certain que le nombre d’appels intempestifs augmentera sensiblement, et cela même pour ceux qui ont pris la peine de s’inscrire sur la liste "Ne m’appelez plus".

"Cela dit, il n’est pas impossible que la personne au bout du fil prenne réellement rendez-vous avec vous. Il y a eu des cas où des escrocs se sont fait passer au téléphone pour un fournisseur d’énergie afin d’augmenter la confiance de la victime." D’autres jouent sur la peur prenant les traits d’une institution publique (fisc).

Lorsque ces escrocs arrivent à leurs fins et qu’ils passent le pas de votre porte, leurs intentions peuvent être diverses. Soit ils viennent pour récolter diverses données personnelles en analysant soi-disant vos factures d’énergie. Soit ils viennent pour vous dérober des affaires lorsque vous aurez le dos tourné. Notamment parce que vous serez partis chercher un document quelconque à leur demande.

Conseil : "même si vous êtes en ligne avec une société sérieuse, on n’est jamais trop prudent : au moindre appel non sollicité, ne discutez pas et mettez rapidement un terme à la conversation."

Quelques conseils

Pour se protéger des appels/émail intempestifs :

Évitez de partager votre numéro de téléphone lors de votre inscription sur une plateforme en ligne. Même si celle-ci est fiable elle n’est jamais à l’abri d’une fuite de données.

Vous pourriez donner un numéro inexistant, mais ça pourrait ne pas vous rendre service si la plateforme fonctionne avec une identification à deux facteurs : votre mot de passe et l’envoi d’un code par SMS.

Pour résoudre ce problème, vous pouvez opter pour un téléphone double SIM. Vous n’indiquez que le deuxième en ligne, comme ça, si votre téléphone sonne depuis ce numéro, vous ne décrochez pas.

Changez régulièrement de mot de passe et n’utilisez pas le même mot de passe pour les différentes plateformes que vous utilisez, sinon, à la moindre fuite de donnée, n’importe quel pirate informatique pourra accéder à toutes les plateformes que vous utilisez, dont par exemple Amazon (où il y a de fortes chances que les données de votre carte de crédit soient enregistrées).

Pour vous aider dans cette tâche, privilégiez l’utilisation d’un coffre-fort à mots de passe.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK