Le 6-8

Plus d'infos

Carole Gaessler, journaliste à France Télévisions : "La télévision a encore un rôle de fédérateur"

David Barbet, animateur chez Télépro, a rencontré Carole Glaesser, l’animatrice de la célèbre émission culturelle française Des racines et des ailes. La journaliste s’est confiée sur son métier en temps de pandémie pour Le 6-8.

Carole Glaesser est un visage bien connu des Français, présentant le 19/20 mais surtout Des racines et des ailes sur France 3. Cette émission mythique dont le but "est de faire voyager les téléspectateurs" existe depuis 1997 et la journaliste en assure l’animation depuis 2014.

"Des racines et des ailes" face à la crise sanitaire

La crise sanitaire n’a pas empêché le tournage de cette émission phare. Des racines et des ailes a dû, comme tous les reportages touristiques, s’adapter aux mesures.


►►► À lire aussi : Alexandre Brasseur : pourquoi il a refusé "Plus belle la vie" et a accepté "Demain nous appartient"


"On a plus recentré sur la France, les régions françaises, alors qu’on avait des programmes aussi en Italie, pour redécouvrir nos régions" raconte Carole Gaessler qui note les contraintes habituelles aussi des tournages mais aussi la difficulté à faire la promotion de sites touristiques encore fermés dans l’Hexagone. "Je dois aller en repérage pour une émission dans le Nord-Pas-de-Calais je ne suis pas sûr que je pourrai car tous les sites seront fermés".

Informer sans faire déprimer

Tout comme en Belgique, le covid-19 a aussi bousculé le travail général du journal télévisé en France. Carole Gaessler explique les éléments auxquels elle a dû prêter davantage attention en ces temps troublés pour le 19/20.

"D’un côté on a besoin d’infos et d’un autre il faut qu’on fasse attention à l’info qu’on donne car on contribue aussi à l’état d’esprit des Français" confie-t-elle.

C’est la première fois que notre profession, comme le pouvoir politique est confrontée à un sujet qui nous occupe ardemment et aussi longtemps.

La journaliste et présentatrice de 53 ans doit donc composer avec son rôle de journaliste du service public mais aussi avec l’impact psychologique qu’implique sa profession sur la population. Tout comme la RTBF, elle tente depuis quelques mois, de construire un équilibre entre bonnes et mauvaises nouvelles. "C’est très compliqué pour nous journalistes de nous renouveler, de ne pas être trop anxiogène tout en disant les choses parce que c’est ce qui fait aussi que chacun reste vigilant. C’est une période très compliquée. Je pense que Les Français sont fatigués et nous aussi, et nous-mêmes nous sentons cette lassitude comment transmettre encore de l’énergie alors qu’on manque de visibilité et qu’il y a près de 100.000 morts en France".

Réunir toutes les générations devant la télé

À 53 ans, Carole Glaesser ne fait déjà plus partie de la nouvelle génération des journalistes. Certains de ses compères se sont pourtant mis sur des réseaux sociaux et des plateformes prisés par les jeunes pour toucher ce public. C’est le cas de Samuel Étienne par exemple, qui cartonne sur Twitch, une tendance qui s’installe même chez les politiciens, des débats se réalisant dorénavant sur cette plateforme de streaming originaire du gaming.

La présentatrice du 19/20 et de Des racines et des ailes opte toutefois pour une autre approche, elle qui ne se sent pas "à l’aise avec les réseaux sociaux".

"Il faut savoir parler aux jeunes mais je rêverais d’une émission qui soit un peu plus fédératrice. Il y a un endroit où toutes les générations se retrouvent, la famille. Je rêverais d’une émission qui fédère où les politiques s’adressent à tout le monde. C’est bien d’aller chercher les jeunes, mais il ne faudrait pas un média que pour les jeunes et la télévision que pour les vieux. Je pense que la télévision a encore un rôle de fédérateur" assène-t-elle.

D’après David Barbet, la journaliste aurait d’ailleurs proposé un concept d’émission agora, regroupant des générations différentes et des membres de la politique et de la société civile en vue des élections présidentielles de 2022.

Retrouvez David Barbet et les coulisses de la télévision, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK