Le 6-8

Plus d'infos

C'est la fin de la tournée minérale, et après ?

Plus que trois jours et puis on pourra tirer un trait sur cette tournée minérale. L’occasion de fêter ça et pourquoi pas avec un bon verre, mais de quoi ?

2 Millions de Belges l’ont fait !

Un chiffre énorme a en soulever un glacier, un glaçon géant, un océan, une tempête dans un verre d’eau en soi. Et oui, ça laisse des traces cette tournée minérale. On se lève et on pense eau, on dîne avec de l’eau, le soir c’est re-eau et on se couche c’est d’eau-do !

Mais en fait, c’était pourquoi ?

Tout commence en 2017 avec une initiative de la Ligue contre le cancer. On partait du constat que les personnes sont bien plus dépendantes à l’alcool qu’elles ne le pensent. Le défi était ainsi lancé pour titiller ces prétendants(e) s à n’être pas des dits "addicts", et cela en a surpris plus d’un(e). Parce que oui, on est bien plus dépendant qu’on ne l’estime vraiment et parce que l’alcool est une véritable addiction en soi, c’est une drogue dure.

Le but : Prendre conscience et la juste mesure de sa dépendance !

2 Millions de Belges se sont ainsi mesurés à ce curseur vérité. Addict or not addict ?

Côté critique

Il en est, il en est… Si l’air de rien cette tournée se présente sous un jour, enfin un mois d’amusement, de défi, cela ne fait pas l’unanimité. Quelques critiques s’alignent et notamment celles-ci :

- Cette "opération" s’inscrirait dans un mouvement large de répressions des libertés. Il y a de plus en plus d’interdits, ça devient presque tendance avec un goût de too much. Un ras de marré en soi et un ras-le-bol avéré !

- Ceux qui sont vraiment sous l’emprise de l’alcool ne peuvent se prêter à ce type de sevrage. Ils sont hors "course", enfin tout simplement hors "défi". Les voici alors exclus des festivités !

Et côté sportif, se prêtent-ils au jeu ?

Ils sont concernés puisque 20% des sportifs ont des problèmes avec l’alcool durant leur carrière, c’est surprenant. Et ce chiffre augmente jusqu’à 40% après leur carrière. Le vide s’invite en leur vie et donc ils noient leur chagrin dans un verre… d’alcool.

Une critique positive tout de même ?

Oui, la tournée minérale tire sa révérence dans quelques jours mais ceux et celles qui se sont prêtés au jeu prétendent se sentir mieux, dormir mieux, être moins stressés,… Vont-ils continuer jusqu’à plus soif ?

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK